Halsey se confie sur ses addictions

Le - modifié le - Par .

La célébrité peut amener les artistes à sombrer dans la drogue ou l’alcool. Certains d’entre eux assument leurs actes et se confient parfois sur leurs addictions. C’est le cas de la chanteuse Halsey.

Halsey et son rapport à la drogue

Beaucoup diront que c’est inévitable, ou que ce sont les risques du métier. D’autres diront qu’il est possible de faire carrière sans tomber dans ces excès (et ils sont encore heureusement la majorité à le démontrer). Toujours est-il que lorsqu’on est propulsé sur le devant de la scène médiatique alors que l’on n'a pas encore 20 ans, le succès peut rapidement vous monter à la tête et vous faire vivre des expériences extrêmes. C’est ce qui est arrivé à la chanteuse Halsey, celle que l’on assimile souvent à Pink pour son côté rebelle. À peine révélée au grand public grâce à ses vidéos postées sur le web, l’Américaine n’hésite pas à évoquer son rapport à la drogue. Dans une interview accordée en 2015, l’interprète du hit "Clementine" déclare "moi, je suis passée dans ma phase de sexe, de drogues et de confusion existentielle quand j’avais 17 ans". Trois ans plus tard, des photos de la star en train de sniffer une poudre blanche (probablement de la cocaïne) sont diffusées dans la presse people et alimentent le buzz sur le fait qu’Halsey consomme de la drogue.

Les confessions de la chanteuse

Dans la vie, il y a deux catégories de personnes: celles qui font des erreurs et qui l’assument, d’autres qui en font mais décident de se cacher. Manifestement, Halsey appartient à la première catégorie. Au cours de différentes interviews récentes, la l'ancienne compagne du chanteur Yungblud revient avec franchise sur ses errances passées. Mieux, elle affirme ne plus consommer de drogue ni d’alcool fort. Après avoir été internée à deux reprises pour lutter contre ses addictions, la chanteuse semble avoir décidé de prendre sa vie en main pour régler ce problème.

Des troubles bipolaires

Si vous êtes fan de Halsey, sans doute savez-vous déjà que la chanteuse américaine souffre de troubles bipolaires. Depuis de nombreuses années, l’interprète de "Without Me" alterne ainsi les phases de déprime et d’ennui avec des phases plus joyeuses. Nul doute que cette maladie a pu avoir un impact sur les addictions de Halsey. Aujourd’hui à la tête d’un business lucratif, la chanteuse parvient toutefois à s’imposer un rythme de vie plus vertueux pour ne plus retomber dans ses travers.

Halsey comme Justin Bieber

Halsey n’est pas la seule artiste à oser prendre la parole pour se confier sur ses addictions. En septembre 2019, Justin Bieber postait un message sur les réseaux sociaux dans lequel il révélait avoir consommé des drogues dures. Pour l’interprète de "Sorry", l’accès "à tout et n’importe quoi" et "l’absence de garde-fou" combinée à la célébrité ont accéléré cette descente aux enfers. Heureusement, le Canadien a su s’en sortir après une longue pause musicale pour satisfaire ses fans et fonder une famille.

Lire aussi