«Grey's Anatomy»: une actrice a suivi une thérapie à cause du succès de la série

Le - Par .

Depuis 2005, nombreux sont les téléspectateurs à suivre les aventures des chirurgiens du Grey Sloan Memorial Hospital. Un succès fou qui a déstabilisé plusieurs acteurs, dont Sandra Oh.

C'est l'une de séries médicales les plus suivies dans le monde. Depuis le 27 mars 2005, date de la diffusion du premier épisode de «Grey's Anatomy», les téléspectateurs se comptent par millions aux quatre coins de la planète.

Le succès de cette série télévisée, créée par Shonda Rhimes, est tel que de nombreux acteurs sont désormais de grandes stars du petit écran, à l'image d'Ellen Pompeo, Katherine Heigl, Patrick Dempsey ou encore Sandra Oh.

Mais cette dernière a visiblement mal vécu le succès fulgurant du show américain. Comme en témoignent ses confidences dans l’émission «Sunday Today with Willie Geist», la comédienne a eu des difficultés à vivre cet énorme bouleversement dans sa vie: «Pour être parfaitement honnête, c’était traumatisant.»

Sandra Oh dans «Grey's Anatomy»

La raison de ce mal-être? Un succès soudain et une vie privée parfois étalée dans les médias: «Quand on perd son anonymat, il faut développer de nouvelles compétences, a-t-elle poursuivi. Je suis passée de ne pas pouvoir sortir, comme me cacher au restaurant, à être ensuite capable de gérer l’attention, gérer les attentes, tout en ne perdant pas la perception que j’avais de moi-même.»

Pour l'aider à faire face, celle qui incarnait le personnage de Cristina Yang - qui a quitté la série - a été suivie par un psychologue: «Je ne plaisante pas. C’est très, très important. Vous devez trouver une façon de garder les pieds sur terre. Et bien souvent, c’est en disant non.»