GreedFall : la France renoue avec le genre action-RPG

Le - modifié le

Une des grosses sorties de septembre nous vient tout droit d'un studio français. Il s'agit de Greedfall, un RPG occidental ambitieux, original et riche en contenu.

Une île pour tous les sauver

Dans Greedfall, le joueur incarne un personnage qu'il aura créé de la tête aux pieds en début de partie. Une maladie meurtrière se répand au sein du Vieux Monde et aucun remède ne semble pouvoir l'arrêter. La pollution ainsi que la surpopulation sont en train de causer la perte de l'humanité. Cependant, une île vierge nommée Teer Fradee pourrait bien renfermer la solution à cette épidémie. C'est alors que l'exploration commence dans cette contrée qui cache bien des mystères. À la fois ancré dans la réalité tout en y ajoutant une grande part de fantastique, le jeu de Spiders a toutes les cartes en main pour plaire aux joueurs.

Un vrai RPG

Les développeurs français ont créé un RPG extrêmement complet. La dimension «jeu de rôle» se caractérise via des arbres de compétences. C'est donc au joueur de choisir quelles capacités il désire améliorer ou débloquer. Des quêtes sont bien évidemment de la partie et leur structure est plutôt osée. En effet, il est possible de finir chaque mission de plusieurs manières. Foncer dans le tas ou revêtir le costume adéquat pour s'infiltrer sont des solutions envisageables. Mieux encore, un conflit peut se régler sans effusion de sang grâce à la diplomatie. Ces approches apportent une réelle diversité dans la structure de chaque quête. Aussi, les actes de notre héros ont des conséquences sur le cours des événements et sur la réputation auprès des différentes factions qui peuplent le monde de Greedfall.

En route mauvaise troupe

Les factions sont un des points centraux du jeu. Ces groupes ont tous une culture et des buts uniques. Travailler avec une faction peut ruiner votre réputation auprès d'une autre. Il faut donc bien choisir à qui accorder sa confiance avant de se lancer. Évidemment, les combats occupent le devant de la scène dans Greedfall. Pour chaque affrontement, trois compagnons sont aux côtés de notre héros. Il est nécessaire de leur donner de l'équipement afin qu'ils puissent se défendre. Ces combats demandent de la tactique et la maîtrise de plusieurs techniques, dont la parade ainsi que l'esquive. Un système de pause active peut être déclenché pour bénéficier d'une meilleure vue d'ensemble du champ de bataille. Ainsi, en plus de la partie action, Greedfall est aussi allé pêcher des idées dans les jeux de rôle plus anciens. Un savant mélange donc...

Une nouvelle licence alléchante

Dès son premier opus, Greedfall a réussi à imposer un univers prenant et vivant. Les décors encouragent parfois à l'exploration qui est primordiale pour comprendre tous les tenants et aboutissants du scénario. La liberté est aussi de mise durant les quêtes comme les combats. Autant de bons points magnifiés par une direction artistique réussie et des protagonistes intéressants. Tous les éléments semblent réunis pour donner naissance à une saga qui pourrait s'étendre sur d'autres épisodes.

Greedfall est déjà disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Greedfall trailer de lancement