Gims: comment est-il devenu «l'homme aux lunettes»?

Le - Par .

À travers le documentaire «GIMS» diffusé sur Netflix, le célèbre rappeur est revenu sur le phénomène engendré par ses lunettes de soleil noires.

Les lunettes noires de Gims sont désormais indissociables de l'artiste. Dès le début de sa carrière, l'interprète de «Sapés comme jamais» s'est muni de cet accessoire pour parfaire son personnage.

À travers le documentaire réalisé par Florent Bodin et diffusé ce 17 septembre sur Netflix, Gims a évoqué la naissance de «l'hommes aux lunettes», un surnom qui lui colle toujours à la peau. 

Tout a commencé dans la capitale. Installé à Paris, alors qu'il n'était encore qu'un jeune homme, Gandhi Djuna, de son vrai nom, a enchaîné les freestyles avec ses copains, membres de la Sexion d'Assaut. Un soir, il a enregistré une vidéo de lui caché derrière ses lunettes noires, «de touriste achetées à Montmartre», a-t-il confié. Grâce au succès de ce freestyle, l'artiste connaît une certaine notoriété. 

Quand Gims enlève ses lunettes

Le phénomène autour de ses lunettes est tel, que beaucoup de ses fans attendent de voir la star sans cet accessoire. Et pour cause, les images de lui, visage à nu, sont rares. 

Mais Gims se sert aussi de ses lunettes comme pour se protéger du monde extérieur: «Ça met une barrière entre moi et ce monde-là, celui du succès, avait-il expliqué dans l’émission 50 Minutes Inside sur TF1. Mes lunettes sont devenues une barrière de sécurité, un camouflage. Sans elles je me sentirais très mal. Il me serait par exemple impossible d’aborder un concert ou la scène sans».

Lire aussi