Gambi: zoom sur l’un de ses premiers succès, «Hé oh»

Le - Par .

Véritable phénomène, Gambi a tout explosé grâce à son hit «Hé oh», en 2019. Retour sur l’origine, le succès et le clip de ce morceau au rap novateur.

Comment «Hé oh» a lancé la carrière de Gambi?

Originaire du 94, Gambi s’est fait une place dans l’industrie musicale il y a seulement deux ans. C’est grâce à ses vidéos sur YouTube que je le jeune homme, alors seulement âgé de 20 ans, se fait connaitre. Ses clips, dont fait partie sa série de freestyles Makak, sont un succès. Gambi plaque alors son travail et se lance officiellement dans la musique.

Après avoir été propulsé grâce au morceau «Hess», l’artiste explose tout sur son passage avec «Hé Oh», en août 2019. Gambi passe numéro 1 des charts en très peu de temps. Le titre est écouté plus de 50 millions de fois en équivalent streams et devient donc single de diamant, en février 2020.  

Comment expliquer un tel succès? Le style du chanteur y est peut-être pour quelque chose. Gambi propose des morceaux uniques. Il rappe avec beaucoup de second degré, ce qui lui permet de se faire connaitre en dehors du milieu urbain.

Dans «Hé Oh», le jeune homme fait preuve d’humour sur un rythme entrainant et peu commun mêlant trap et latino: «Vas-y passe dans l'four, il fait chaud comme à Rio / Si j'achète nouveau gamos, ils vont m'le rayer / J'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo), j'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo) / Hé oh (j'danse la salsa), hé oh (j'danse la salsa)» chante Gambi.

L’artiste impressionne aussi par son flow. Même Antoine Griezmann poste des stories Instagram avec en fond sonore les titres du rappeur.

Enfin, la discrétion de Gambi alimente également le mystère autour de son personnage et donne envie aux fans d’en apprendre davantage sur lui. Le jeune artiste donne, en effet, très peu d’interviews.

Gambi explose les compteurs avec le clip de «Hé oh»

Gambi met en ligne sur YouTube le clip de «Hé oh», le 9 août 2019. Deux mois plus tard, la vidéo atteint déjà les 37 millions de vues. Près d’un million d’internautes la regarde chaque jour en moyenne. Aujourd’hui, le rappeur a dépassé les 110 millions de vues sur YouTube grâce à «Hé oh».

Dans ces images, Gambi fait encore appel à son style décalé. La vidéo le montre en train d’uriner dans un buisson. L’interprète de «Hé oh» se retrouve ensuite dans un kart en plein milieu de la ville. A la fin, il rejoint ses amis vêtus de sombreros et ponchos. Tous s’amusent à faire des doigts d’honneur.

L’univers singulier de Gambi lui permet de devenir un phénomène. Le clip de «Hé oh» est rapidement détourné par les internautes. La stratégie du rappeur paye puisque son clip est relayé par de nombreuses personnes. Gambi profite aussi de l’été pour passer sur tous les smartphones des Français pendant leurs vacances.

Le titre et le clip de «Hé oh» sont également un carton grâce à la sortie simultanée de «Mario Kart Tour» sur mobile. Le jeu est téléchargé plus de 90 millions de fois!  Gambi s’est inspiré du personnage qui cartonne pour s’imposer sur les réseaux sociaux.

Gambi: découvrez les paroles de «Hé oh»

Wesh mon poto‚ là j'suis pété, j'suis en buvette, pas sous pétou
Putain‚ j'ai des potos qui sont bé-tom : oh la D, j'ai mes Air Max sur l'béton, ça m'fait chier
Et tu sais pourquoi j'fais ça ? Oh oh ah, j'dois sortir maman de la hess, ah ah oh
J'suis dans Paname, j'vois des tes-car, j'achète tout c'qu'il me plait, tout c'qu'il me plait, aaah
J'suis dans un chauffeur, j'roule, j'écris
La pétasse, j'la baise sur Roddy Ricch, elle pensait qu'j'allais être son Ja Rule Nouveau merco, j'suis dans l'auto, j'roule, j'roule, j'roule, fuck le RER, là, j'en ai trop marre
Y'a des gens qui puent partout et ça, ça me rend fou, putain mais toi, t'es chelou
J'suis fauché mais tu fais l'jaloux (brrrra)

Vas-y passe dans l'four, il fait chaud comme à Rio, si j'achète nouveau gamos, ils vont m'le rayer
J'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo), j'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo)
Hé oh (j'danse la salsa), hé oh (j'danse la salsa)
Hé oh (là, j'en oublie la hess), hé oh (là, j'en oublie la hess)

Pépère pépère, j'récupère sa mère, j'prends du papier en dix minutes, j'récupère trois salaires

Et ma batterie, elle diminue vu qu'j'suis dans les affaires, midi minuit, moi, j'connais pas, tralalalalère (lalalère)
Les keufs vont toquer, tout les blases au talkie (toc toc toc), elle est coquine, elle veut que j'la doggy
J'voulais t'expliquer bien mais t'écoutes tchi, donne-moi mes euros deux balles dans ton cochi (brrrra)
Passe à la re-tou mon poto, y'a de la fe-meu et de la peu peu, au détail, y'a pas d'à peu près
L'argent monte petit à petit, les p'tits font les bandits, leurs soeurs jouent les Gandhi, j'te l'dis
Kishta coloré comme drapeau Comorien (ouais ouais), t'étais pas là quand dans les poches, j'avais rien (nan nan)
J'prends bigo sans fil, on t'sert comme à la cantine, j'prends une puce, je file et rien que ça tartine (brrrra)

Si ça marche pas, j'prend les cahiers, si ça marche pas, j'ai djà coffré
On la bibi, toi, t'achètes, habibi m'casse la tête
Oh wow wow, j'suis dans l'bât ouais, oh wow wow, rien à changé
T'es mon reuf, j'te fais la passe, j'te lâcherai pas pour des fesses

Vas-y passe dans l'four, il fait chaud comme à Rio, si j'achète nouveau gamos, ils vont m'le rayer
J'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo), j'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo)
Hé oh (j'danse la salsa), hé oh (j'danse la salsa)
Hé oh (là, j'en oublie la hess), hé oh (là, j'en oublie la hess)

Vas-y passe dans l'four, il fait chaud comme à Rio, si j'achète nouveau gamos, ils vont m'le rayer
J'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo), j'suis dans l'sas, on danse la salsa (hey yo)
Hé oh (j'danse la salsa), hé oh (j'danse la salsa)
Hé oh (là, j'en oublie la hess), hé oh (là, j'en oublie la hess)

Lire aussi