Le -
modifié le -

Final Fantasy XV : le point sur les DLC

© 

Final Fantasy XV : épisode Gladiolus

Enfin commercialisé fin novembre 2016 après un développement épique de près de 10 ans, Final Fantasy XV avait connu un accueil contrasté. Entre les amoureux de son environnement en Open World, de l'aspect "bromance" du quartet formé par Noctis et ses amis gardiens, et les plus exigeants regrettant l'aspect inachevé (notamment sur le dernier tiers de l'aventure principale), le 15e épisode de la mythique saga J-RPG n'avait pas réussi à susciter l'unanimité.

Le premier DLC nommé "épisode Gladiolus", lancé dès mars 2017 n'avait pas pu contribuer à rassurer les joueurs. Très court (en moyenne une heure de jeu pour le terminer), il emmène le musculeux bouclier du roi Gladiolus dans un parcours initiatique dans une grotte mystérieuse, accompagné de Cor l'Immortel. Un épisode jugé plutôt facile, qui avait pour principal mérite de proposer un autre gameplay aux joueurs, Gladiolus proposant un style de combat défensif rafraîchissant.

Final Fantasy XV : épisode Prompto

3 mois plus tard, Square Enix doublait la mise avec l'épisode Prompto, emmenant le joueur plus loin dans l'histoire du cadet de la bande de Noctis. Retenant la leçon de l'épisode Gladiolus, l'éditeur rallonge la durée de vie, avec une aventure évaluée à environ 3 heures de jeu, qui vient compléter la chronologie de l'aventure principale. Lorsque Prompto chute du train, il est capturé par les soldats de Niflheim.

L'épisode nous confie donc le rôle de l'aider à s'évader, nous en apprenant davantage au passage sur son sombre passé. Côté gameplay, l'épisode fait la part belle aux armes à feu avec un aspect shooter fidèle à l'image de pistolero de Prompto, ponctué d'un passage en motoneige original et apprécié par les joueurs.

Final Fantasy XV : épisode Ignis

Moins innovant, mais plus centré sur l'arc scénaristique de FFXV. Voici en quelques mots comment résumer l'épisode Ignis des DLC dédiés à Final Fantasy XV. Centré sur le sort de l'intellectuel de la bande de Noctis durant les événements d'Altissia, ce 3e DLC ne mise pas sur une jouabilité radicalement différente, contrairement aux deux premiers.

À l'exception de talents plutôt discrets – grappin pour monter sur les toits, et vision tactique –, l'épisode Ignis ne révolutionne pas le gameplay. Il apporte en revanche une profondeur louable à l'histoire principale, offrant notamment une fin alternative indispensable à découvrir.

Le multijoueur avec Frères d'armes... puis le grand vide

Dans le même temps que l'épisode Ignis, le DLC "Frères d'armes" apporte fin 2017 LE mode le plus attendu par les fans : le multijoueur online. Un ajout fait avec subtilité, dans l'esprit du jeu, et avec un vrai souci de personnalisation de son personnage, mais qui souffre de temps de chargement longs et de serveurs capricieux. Conséquence directe ? Alors que 2018 devait voir la sortie de 3 DLC – dont un très attendu sur le roi Noctis –, l'ensemble des extensions payantes sont repoussées à 2019.

Mais en novembre 2018, surprise : Square Enix annonce l'annulation de 3 de ces DLC, seul l'épisode "Ardyn" centré sur le grand antagoniste du jeu, étant maintenu pour le 26 mars 2019 sur PS4, PC et Xbox One. Une dernière épopée synonyme de fin de parcours pour Final Fantasy XV, qui sera donc le dernier ajout apporté à l'un des Final Fantasy les plus contestés de l'histoire de la saga.