Le -
modifié le -

Final Fantasy XIV: Shadowbringers : tout savoir sur la nouvelle extension

© 

Un scénario exceptionnel…

Deuxième jeu de rôle en ligne massivement multijoueur issu de l’emblématique saga, Final Fantasy XIV a récemment franchi le cap des 16 millions de joueurs. Près de dix ans après la sortie de la toute première version du jeu, la dernière extension Final Fantasy XIV: Shadowbringers venant tout juste de sortir sur PC, Mac et PS4 offre une nouvelle dimension à parcourir, confirmant que FF14 fait partie des rares MMORPG à offrir un scénario dantesque, digne des meilleurs jeux de rôle classiques. 

Suite se jouant après avoir fini la version de base et les deux premières extensions Heavensward et Stormblood (à moins de payer des items de mise à niveau), Shadowbringers se passe toujours sur la planète Hydaelyn, mais dans un monde parallèle où les codes manichéens ont été inversés. Dans cette dimension inédite appelée le Premier Reflet, le Mal répand en effet une lumière nocive mettant en péril la vie des habitants. Alors que la guerre avec Garmerald continue, vous devez cette fois devenir un « Guerrier des Ténèbres » (« Shadowbringer ») et vous assurer du retour de la nuit.

... servi par des graphismes et une musique grand cru

En plus de ce scénario original parfaitement ficelé par les équipes de Square Enix, Final Fantasy XIV: Shadowbringers est de nouveau servi par des dialogues très travaillés révélant plusieurs pans inédits de l’histoire et des cinématiques à couper le souffle. Car graphiquement, l’extension est aussi un régal. Monde parallèle d'Éorzéa, le continent Norvrandt qui est à parcourir ici a été particulièrement soigné, aussi bien graphiquement qu’en matière de diversité (forêts, déserts, plaines, villes, etc.). De plus, l’ambivalence et la complexité d’un monde maléfique en pleine lumière sont parfaitement retranscrites à l’écran, et se font toujours accompagner par la formidable musique de Masayoshi Soken. Ultra-vaste et encore plus fascinant grâce à Shadowbringers, l'univers de FF XIV servira d’ailleurs d’inspiration à la toute première série live (avec de vrais acteurs donc) de Final Fantasy.

Un jeu plus accessible, de nouvelles races jouables

L’arrivée de Shadowbringers rend plus accessible Final Fantasy XIV, grâce notamment à un système de combat modifié pour faciliter la prise en main du jeu par les derniers arrivés sur la plateforme. Par exemple, le système d'action chargée et les jobs sont plus simples à utiliser, tandis que l’intégration du système d'adjuration (« Trust system » en anglais) permet de former rapidement un groupe composé de personnages non joueurs pour aller se battre dans les donjons. Disponibles dès le démarrage de l’extension, les deux nouvelles races jouables (les Viera et les Hrothgar) et les deux nouveaux jobs (Pistosabreur pour la classe Tank et Danseur pour la classe DPS physiques à distance) sont particulièrement stylés. Autre nouveauté, un niveau de 80 peut être atteint et débloquera notamment 8 donjons inédits. Déjà très appréciés, les défis (combats rythmés à 8 en multijoueur) restent en revanche inchangés. De quoi vous faire saigner un peu plus encore ce Final Fantasy XIV