Le -
modifié le -

Enrique Iglesias : quelles langues parle-t-il ?

© © Getty Images / Daniel Knighton

Une enfance multilingue

Né d'un père espagnol, le célèbre Julio Iglesias et d'une mère philippine, Enrique Iglesias a évolué entre la langue espagnole, le filipino et l'anglais. Parti de Madrid à ses 7 ans pour Miami, il ne quitte plus les Etats-Unis. Si le chanteur reconnaît qu'il est avant tout un Espagnol, son univers musical est ponctué d'albums chantés dans sa langue natale, mais aussi en anglais. Le premier "Enrique Iglesias", sort en 1995. Ces ballades rock en espagnol font un carton et le font entrer dans la cour des grands.

Des albums en anglais aux influences latines

Après 3 albums en espagnol parsemés de succès, Enrique Iglesias signe "Enrique" en 1999, en anglais. Comme Ricky Martin, il n'abandonne pas sa langue maternelle puisqu'après "Escape", son cinquième album, il revient à ses origines en 2002 avec "Quizás". Ce recueil de chansons, plus intime, obtient le Latin Grammy pour le meilleur album pop. Vont suivre 4 albums en anglais et un duo très remarqué avec la chanteuse française Nâdiya "Tired of being sorry". Des albums qui vont permettre au chanteur de toujours rester au top !