Enceinte de Justin Timberlake, Britney Spears raconte avoir fait le choix difficile de l’avortement

Le - Par .

Le 24 octobre prochain, Britney Spears sortira ses très attendues mémoires : « The Woman in Me ». Les premiers extraits ne manquent déjà pas de révélations explosives, notamment sur sa vie amoureuse.

L’heure a sonné. Britney Spears arrive pour régler ses comptes le 24 octobre avec « The Woman in Me ». Une autobiographie qui donne enfin à la pop star l'occasion de raconter son histoire. « Après être sortie de ma tutelle, je suis enfin libre de raconter mon histoire, sans conséquence de la part des personnes qui étaient en charge de ma vie », affirme-t-elle notamment. Histoire de faire patienter les fans, TMZ a récolté les confidences des quelques privilégiés qui ont pu lire l'ouvrage qui s’annonce explosif.

Pour commencer, le tabloïd américain a dévoilé, ce mardi 17 octobre, que la chanteuse avait choisi de raconter qu’elle était tombée enceinte de Justin Timberlake. « Plusieurs sources ayant lu le livre nous ont indiqué que Britney pensait que Justin était l’amour de sa vie lorsqu’ils sortaient ensemble. Puis, vers la fin de 2000, elle a appris qu’elle était enceinte. ».

© Getty Images

A l’époque âgée de 19 ans, la situation était délicate pour la jeune femme qui s’est sentie « en conflit » avec elle-même du fait de son éducation religieuse d’un côté et ses impératifs de superstar en puissance de l'autre, qui ne lui permettaient pas de s’occuper d’un enfant. « J’aimais tellement Justin. J’ai toujours pensé que nous aurions une famille ensemble un jour. Dans le fond, ça semblait juste arriver beaucoup plus tôt que prévu », écrit la chanteuse de 41 ans. Mais c’est la réaction de Justin Timberlake, pas plus âgé que Britney, qui les a aidés à se décider.

Britney Spears et Justin Timberlake: une décision difficile à prendre

Au terme d'une longue réflexion et de nombreuses conversations difficiles, le couple d’artistes a choisi de recourir à l’avortement qui leur a paru la meilleure option, rapporte TMZ. Ce choix aurait hanté l’interprète de « Toxic » qui se confiait parfois en privé à ce propos dans les années qui ont suivi.

Avec ces premières révélations, les fans en ont profité pour rouvrir l’enquête sur les titres « Cry Me a River » de Justin Timberlake et surtout « Everytime » de Britney. Sorti en 2002, le hit de Justin avait fait polémique alimentant les rumeurs autour d'une possible infidélité de Britney Spears. L’année suivante sortait ce qui apparaissait comme une réponse de la chanteuse. Un titre à travers lequel elle semblait présenter des excuses : « J'ai peut-être fait pleuvoir. S'il te plaît, pardonne-moi. Ma faiblesse t'a fait souffrir. Et cette chanson est mon excuse. », chante-t-elle. Mais à la lumière des révélations de son autobiographie, « Everytime » semblerait en réalité concerner cette grossesse avortée, selon les fans. Une hypothèse qui pourrait être confirmée par l'image d'une femme en train d'accoucher à la fin du clip.

« The Woman in Me » sortira le 24 octobre en librairie.