En 2020, l'industrie du jeu vidéo a généré pas moins de 139,9 milliards de dollars

Le

Comme chaque année, l'institut SuperData a dévoilé son bilan annuel autour de l'industrie du jeu vidéo. En plein essor, le marché vidéoludique a notamment profité de la crise sanitaire due à la COVID-19. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Alors que de nombreuses industries du divertissement, comme le cinéma ou la musique, ont subi de plein fouet la pandémie, le jeu vidéo semble bien se porter. C'est en tout cas ce que laisse penser la dernière étude du cabinet d'analyse SuperData, qui s'est spécialisé dans l'analyse du marché vidéoludique. 

D'après le rapport publié par l'institut, pour 2020, l'industrie du jeu vidéo a généré près de 139,9 milliards de dollars, soit 12% de plus par rapport à l'année précédente (120,1 milliards de dollars). Si cette progression est en partie due à l'augmentation "naturelle" du nombre de joueurs à travers le monde, la crise sanitaire liée à la COVID-19 a également joué un rôle prépondérant. En effet, selon SuperData, la croissance était de seulement 6% en janvier-février 2020, contre 14% à partir du mois de mars, lorsque les premiers confinements ont débuté. 

© SuperData

Le jeu vidéo sur mobiles domine 

Concernant les plateformes qui ont généré le plus d'argent, peu de choses ont changé par rapport à 2019. Avec seulement 19,7 milliards de dollars, le jeu vidéo sur consoles (PS4, Switch, Xbox One...) se classe en troisième position, derrière le PC (33,1 milliards). Le jeu vidéo sur mobiles (iOS et Android) domine largement ce classement, avec pas moins de 73,8 milliards de dollars de revenus en 2020, contre 64,4 milliards en 2019.

Toutefois, SuperData tempère quelques peu ces données en expliquant que les jeux premiums (payant) sont ceux qui ont connu la progression la plus franche en 2020. En effet, bien que les jeux free-to-play, majoritairement présent sur smartphones, représentent 78% des revenus générés par le jeu vidéo en 2020, les ventes de jeux premiums ont progréssé de 28% cette année, contre 9% pour les jeux mobiles. De plus, 84% des jeux premiums ont été achetés en Europe et en Amérique du Nord, le marché asiatique étant particulièrement friand de jeux mobiles. 

Quels sont les jeux qui ont rapporté le plus en 2020 ? 

Bien que les jeux premiums soient vendus aux alentours de 70 euros lors de leur sortie, ce sont bien les jeux gratuits (Free-to-play) qui ont rapporté le plus d'argent en 2020. L'écart est d'autant plus important que parmi les 10 jeux premiums qui ont le plus rapporté cette année, seul Call of Duty Modern Warfare (1,913 milliards de dollars) fait mieux qu'une partie des 10 Free-to-play les plus rentables. Une perfomance sans doute due à l'arrivée de Warzone, le Battle-Royale gratuit d'Activision, dans le jeu.

Top 10 des Free-to-play les plus rentables en 2020 : 

  • Honor of Kings - $2.45 milliards
  • Peacekeeper Elite - $2.32 milliards
  • Roblox - $2.29 milliards
  • Free Fire - $2.13 milliards
  • Pokémon GO - $1.92 milliard
  • League of Legends - $1.75 milliard
  • Candy Crush Saga - $1.66 milliard
  • AFK Arena - $1.45 milliards
  • Gardenscapes : New Acres - $1.43 milliard
  • Dungeon Fighter Online - $1.41 milliard
  • Top 10 des jeux premiums les plus rentables en 2020 :

  • Call of Duty : Modern Warfare - $1.91 milliard
  • FIFA 20 - $1.08 milliard
  • Grand Theft Auto V - $911 millions
  • NBA 2K21 - $889 millions
  • NBA 2K20 - $771 millions
  • Call of Duty Black Ops Cold War - $678 millions
  • Animal Crossing : New Horizon - $654 millions
  • Cyberpunk 2077 - $609 millions
  • Les Sims 4 - $462 millions
  • DOOM Eternal - $454 millions
  • Comme vous pourrez le constater, une grande partie des jeux présents dans le top 10 des titres premiums, à l'instar de FIFA 20 ou encore NBA 2K20, proposent des micro-transactions, ce qui explique en grande partie leur réussite financière. Cyberpunk 2077 réalise lui aussi un joli score avec pas moins de 609 millions de dollars générés. Une belle performance, et ce, malgré le retrait du jeu sur le PS Store. 

    Source : SuperData