Le -
modifié le -

Eminem : le rappeur révèle avoir été harcelé pendant son enfance

© Getty Images / Brazil Photo Press

Tout petit et déjà seul

On est en 1972 et le petit Marshall Bruce Mathers III vient au monde dans des conditions difficiles. Quelque temps après sa naissance, sa mère se retrouve seule avec son bébé à élever, car le père d'Eminem abandonne sa famille sans laisser d'adresse. Mais c'est à l'école que tout se complique. Les camarades de classe du jeune Marshall, alors petit et maigrichon, le repèrent comme une cible facile pour lui infliger toutes sortes d'humiliations.

Des violences et des humiliations

Eminem ne peut qu'avoir de mauvais souvenirs d'école. Régulièrement ses "camarades" le frappent, le garçon s'enferme sur lui, encaissant les coups. Un jour, ces maltraitances grimpent encore en niveau de violence. Il est laissé pour mort dans les toilettes, recouvert d'urine, et passe plusieurs jours dans le coma, puis plusieurs mois à suivre une rééducation très poussée. Il va d'ailleurs évoquer ce triste épisode dans "Brain Damage". Les violences ne s'arrêteront jamais vraiment malgré de nombreux déménagements.