Le -
modifié le -

Eminem : artiste engagé contre les armes

© © Getty Images / Jeff Kravitz

Eminem dénonce le lobby des armes

Lors d'une cérémonie à Los Angeles qui récompense les talents dans le domaine musical, Eminem a interprété son hit «Nowhere Fast», issu de l'album Revival. Mais il a rajouté un couplet dédié à la fusillade. C'était le 11 mars 2018, lors des iHeartRadio Music Awards. Juste avant son intervention, un survivant de la fusillade a témoigné par un long discours. Après sa prestation, la star a ensuite été rejointe par un autre rappeur dans une mise en scène explosive. Le tout pour interpeller avec force l'opinion publique au sujet des armes.

Eminem, un artiste engagé ?

Ce n'est pas la première fois que l'artiste s'en prend au gouvernement américain. Il dénonce en particulier le racisme d’État. En 2017, par exemple, Eminem s'est attaqué au président Trump l'accusant d'incompétence. C'était le 10 octobre lors de la cérémonie des Bet Hip Hop Awards. D'où certaines rumeurs qui lui imaginent un sosie afin de le préserver hypothétiquement de représailles gouvernementales.