Le -
modifié le -

Eddy de Pretto : pourquoi dénonce-t-il le culte de la virilité ?

© © Getty Images / Marc Piasecki

Eddy de Pretto, un personnage atypique dans l'univers du rap

Eddy de Pretto détonne dans l'univers musical tout court ! Son style est un mélange de rap très percutant et de chanson française plus classique, type Nougaro. On le compare souvent à Stromae. Il ne cache pas son homosexualité et fait de sa différence un atout. Le rappeur blond pâle affiche un physique androgyne, ce qui a pu lui poser problème dans son adolescence à Créteil, un quartier populaire où le rap domine, avec parfois tous ses clichés, dont le culte de la virilité.

Des textes incisifs, qui dénoncent et interpellent

Eddy de Pretto, qui est auteur de ses propres chansons, parle de son quotidien, parfois de façon crue et brutale, parfois dans des ambiances plus mélancoliques et poétiques. Il n’hésite pas à aborder ses propres expériences malheureuses, dont son père qui l'incitait fortement à jouer au football, quand le jeune garçon détestait le sport et préférait les poupées ! Il dénonce le culte de la virilité dans le hit "Kid", mais ne se veut pas pour autant un porte-parole des homosexuels. Pour lui, ses titres s'adressent à tous, mais en parlant de son vécu, il dénonce forcément le manque d'ouverture d'esprit et le machisme.