Le -
modifié le -

Drake, Kanye West, Cardi B... Rap et hip-hop: quand les clashs font partie du show!

© GettyImages

Les clashs dans le rap et le hip-hop : une vieille habitude

Les rappeurs et les rois du hip-hop américains n’ont pas attendu la querelle récente entre Booba et Kaaris en France pour se clasher. Depuis des décennies, les altercations verbales entre deux artistes font partie de la construction de l’image d’un grand nombre de rappeurs. Dans les années 1980 déjà, les Américains Kool Moe Dee et LL Cool J se livraient à l’exercice du clash pour booster leur notoriété ou affirmer leur personnalité. On se souvient aussi des combats lyriques entre Ice Cube et ses anciens partenaires de N.W.A ou encore entre 2PAC et Biggie.

Kendrick Lamar VS Drake : le clash contemporain le plus virulent

Ces dernières temps, c'est surtout Kendrick Lamar et Drake qui font la une avec leurs clashs. Depuis le début des années 2010, les deux artistes s’interpellent à coups de hits et de couplets plus ou moins explicites. Comme pour beaucoup de clashs entre rappeurs, tout part d’une petite phrase (ici Kendrick Lamar invitant Drake à "placer la barre plus haut" pour sa musique). L’égo de chacun des protagonistes suffit ensuite à alimenter le clash avec, comme très souvent, d’autres artistes pris à partie. Particularité du clash entre Kendrick Lamar et Drake (et entre les rappeurs américains de façon générale) : les mots choisis pour s’adresser à l’autre sont très rarement poétiques. 

Kanye West VS Drake : le clash qui n’en finit pas

Une autre des caractéristiques d’un "bon clash" est que les relances de la part des deux protagonistes finissent par faire oublier la raison pour laquelle le clash a commencé. Ainsi, les rappeurs américains Drake et Kanye West se livrent depuis plusieurs mois/années à un affrontement dont beaucoup ont oublié l’origine. Il faut dire que régulièrement, le clash Kanye West VS Drake bénéficie d’une nouvelle actualité, tantôt propulsée par les acteurs eux-mêmes, tantôt par un tiers tel que Snoop Dog (entre autres). Comme dans beaucoup de disputes, les réseaux sociaux jouent alors un rôle déterminant. En quelques mots postés sur Twitter, il est aujourd’hui possible de déclencher un clash international avec un ou plusieurs artistes. On comprend mieux pourquoi certaines stars ont décidé de faire une pause avec les réseaux sociaux pour se consacrer à la musique et rien que la musique.

Cardi B VS Nicki Minaj : le clash au féminin

Vous pensiez que les combats étaient une affaire de testostérone exclusivement réservée à la gent masculine? Détrompez-vous ! Les artistes féminines s’y mettent également. Pour preuve, le célèbre clash entre la rappeuse Cardi B et son homologue Nicki Minaj. Alors qu’elles collaborent ensemble sur la sortie d’un hit commun, les deux artistes deviennent en quelques jours les pires ennemies de la Terre. La guerre entre les deux artistes est déclarée et autorise, semble-t-il, tous les coups bas. Depuis, Cardi B et Nicki Minaj font régulièrement parler d’elles. Quand elles n’en viennent pas aux mains physiquement, elles multiplient les insultes et les sous-entendus, via les réseaux sociaux ou plus directement dans les paroles de leurs singles respectifs. 

Le clash Diplo VS Zedd

De même qu’ils ne concernent pas uniquement les hommes, les clashs ne sont pas non plus l’apanage des rappeurs et des chanteurs de hip-hop. En 2018, les DJs Diplo et Zedd démontraient qu’ils pouvaient eux aussi rivaliser d’ingéniosité dans l’art de clasher un concurrent. L’antagonisme entre les deux artistes semble ici remonter beaucoup plus loin que 2018.

Comment expliquer ces clashs ?

Guerre d’égos, véritable haine de l’autre, ou simple envie de faire le buzz ? Il est parfois difficile d’expliquer la multiplication des clashs entre artistes. Beaucoup déplorent d’ailleurs le comportement de ces artistes suivis par des millions de fans sur les réseaux sociaux et qui renvoient une image peu reluisante du rap et du hip-hop. Une chose est certaine : la plupart du temps, les clashs entre chanteurs permettent de mettre en avant ces mêmes artistes avec, très souvent, un coup de pouce médiatique pour leurs carrières respectives. Intelligents, les artistes savent désormais profiter de ces clashs pour promouvoir la sortie de leurs albums. De là à penser que tout est orchestré uniquement pour faire le show, nous n’en sommes plus vraiment très loin.