Dragon Quest of the Stars : retour sur le MMO mobile de la saga

Le - modifié le

Plus de 4 ans après sa sortie au Japon, Dragon Quest of the Stars est enfin arrivé début 2020 sur les smartphones européens. Découverte de ce free-to-play à succès signé Square Enix.

Dragon Quest of the Stars, une quête inédite

Téléchargé plus de 20 millions de fois depuis sa sortie au Japon en octobre 2015 (dont plus de 6 millions de fois lors des 3 premiers mois), Hoshi No Dragon Quest était forcément très attendu par les nombreux fans européens de la saga Dragon Quest. Disponible gratuitement depuis février sur les téléphones iOS et Android du Vieux Continent, le jeu a été renommé en Dragon Quest of the Stars, mais son contenu n’a pas bougé. Bénéficiant toujours du character-design indémodable d’Akira Toriyama, Dragon Quest of the Stars est un MMORPG sur mobile free-to-play de type Gacha, c’est-à-dire avec de nombreuses possibilités d’achats en option permettant de progresser plus vite (essentiellement ici des packs contenant des équipements et objets utiles). Entièrement traduit en français, ce titre met au défi les joueurs de récupérer un maximum d’étoiles bleues en parcourant un monde inédit de l’univers Dragon Quest pour ainsi devenir le meilleur Questocrate possible.

Un multi à 4 joueurs pour avancer entre amis

Si la carte de Dragon Quest of the Stars est nouvelle, on y retrouve les musiques magnifiques de Koichi Sugiyama, et des monstres emblématiques de la saga comme Gluant ou Vampivol. Les victoires obtenues dans le système traditionnel de combat au tour par tour permettent de récupérer des récompenses (argents, points d'expérience, gemmes d'invocations, etc.) afin d’obtenir des nouveaux équipements (armes, armures, etc.). De la même façon, des tirages bonus quotidiens et des missions temporaires où l’on rencontre les différents boss mythiques de la saga vous permettent aussi d’améliorer votre avatar qui est déjà totalement personnalisable au début du jeu.


Entouré dans sa quête par trois compagnons de route contrôlés par l'intelligence artificielle, votre héros pourra aussi former une équipe de quatre entièrement composée de vrais joueurs dans une version multi. Agrémenté d’un système d’emoji dessinés par l’illustrateur Kanahei vous permettant de communiquer avec les autres, ce mode multijoueur vous proposera surtout de récupérer des équipements et objets supplémentaires au fil des missions.

Quelques conseils avant de démarrer Dragon Quest of the Stars

Alors que Dragon Quest of the Stars peut devenir un free-to-play coûteux (il faut notamment payer pour obtenir le mode de combat automatique), il reste tout à fait possible de s’y éclater sans acheter, en étant assidu. En profitant des tirages quotidiens, en avançant régulièrement dans le jeu et en remplissant les missions temporaires (en solo ou multi), il n’est pas forcément nécessaire de mettre la main à la poche. Faites également attention à bien négocier votre début de jeu, moment où chaque joueur reçoit gratuitement un lot d’équipements et d’invocations. Si ces derniers ne vous satisfont pas ou vous semblent insuffisants pour la suite de votre aventure, il vous suffit de désinstaller et de réinstaller l’application pour redémarrer votre partie. De quoi pouvoir mieux apprécier ce MMORPG aux graphismes réussis permettant de retrouver sur son téléphone tout l’univers Dragon Quest.