«De l’autre côté du périph»: découvrez les anecdotes du film

Le - Par .

Sorti en 2012, le film qui a pour vedette Omar Sy, reste encore dans les mémoires. Découvrez certaines anecdotes de tournage de «De l’autre côté du périph».

Des secrets révélés! En 2012, David Charhon sort sa toute nouvelle comédie baptisée «De l’autre côté du périph». Ce film d’action met en scène un duo de flics, ici Omar Sy et Laurent Lafitte. L’un travaille en banlieue, l’autre est inspecteur à Paris. Alors que tout les oppose, ils font équipe pour résoudre un meurtre.

Il s’agit du nouveau long-métrage dans lequel joue Omar Sy depuis «Intouchables». Coïncidence, le jour de la sortie en salles de ce dernier, le tournage de «De l’autre côté du périph» démarre. D’ailleurs, à cause de la production en cours, celui qui donne sa voix dans le film «Soul» est obligé de décliner une invitation à l’Elysée, qui fête le succès du film au cinéma.

«De l’autre côté du périph»: cette scène qu’Omar Sy ne voulait pas tourner

Autre anecdote sur «De l’autre côté du périph», Omar Sy hésite longuement avant de tourner une des scènes. Alors que son personnage se trouve dans un club échangiste, l’acteur de nature très pudique, doit être nu face caméra. Pour lui donner du courage et le mettre à l’aise, le réalisateur, David Charhon, s’est met nu sur le plateau et enregistre la scène telle quelle.

Ce tournage est éprouvant pour Omar Sy. A plusieurs reprises, il réalise ses propres cascades. Des scènes dignes de grands films d’action. Comme cette folle course-poursuite sur le périphérique. Pour l’enregistrer, l’équipe se munit de 6 caméras en même temps et fait appel à 80 cascadeurs, ainsi que 70 véhicules.

À savoir également, ce n’est pas la première fois qu’Omar Sy et que Laurent Lafitte jouent ensemble dans un film. À la même époque, on les retrouve au casting de «Mais qui a re-tué Pamela Rose» de Kad Merad et Olivier Baroux.

Lire aussi