Dadju: ses confidences sur son enfance difficile

Le - Par .

Le chanteur a dévoilé sur les réseaux sociaux un souvenir douloureux dans lequel il évoque son expulsion par les huissiers avec sa mère et son petit frère.

Dadju revient de loin! Parti de rien, le jeune artiste compte aujourd’hui parmi les stars françaises les plus écoutées de l’hexagone. L’interprète de «Django» n’a, en effet, pas toujours connu les strass et paillettes. Bien au contraire!

Depuis quelques semaines, Dadju se confie de plus en plus sur son enfance pas facile. Sur Instagram, il vient de partager son expérience de la rue. En légende d’une photo sur laquelle il regarde un immeuble, le chanteur écrit : «Quand les huissiers nous ont mis à la rue on dormait un peu à gauche à droite jusqu’à s’que la mairie (grâce à ma CPE) nous trouve un appartement ici à Romainville (le 9 3 23 0) 3eme étage à gauche. J’suis revenu dans ma cité avec des poignets qui valent plus cher que l’appartement. Je sais même pas à quoi j’pensai la quand je fixais le balcon mais la photo résume tte ma vie».

En conclusion, Dadju, fier de son parcours, incite ses abonnés à ne jamais perdre espoir: «Lâchez pas vos objectifs, soit on gagne soit on apprend.»

Dadju à la rue à 13 ans

Ce n’est pas la première fois que Dadju se remémore son passé douloureux. Le frère de Gims avait raconté dans d’une interview à Paris Match avoir été sans domicile fixe pendant plus d’un an et demi. Il n’avait alors que 13 ans.

«On s'est retrouvés à la rue. Le lundi un foyer, le mardi un hôtel, et puis la rue pendant 1 an et demi. C’est l'école qui m'a sauvé la vie», expliquait-il. 

Lire aussi