Le -
modifié le -

Dadju se met à nu dans «Confessions»

Dadju continue sur sa lancée. L’interprète de «Reine» a sorti, vendredi 1er novembre 2019, un nouveau hit, accompagné de son clip: «Confessions». Après «Compliqué» et «Ma Vie», Dadju prépare la sortie de son deuxième album studio, prévu le 15 novembre prochain.

Dans «Confessions» Dadju se met à nu. Dès les premières paroles, le ton est donné: «À mi-chemin entre ce qu’on appelle être gentil/Et peut-être le dernier des salauds», tel se décrit le petit-frère de Gims. Dans son morceau, l’artiste originaire de Bobigny aborde de nombreux sujets, sombres, dont celui de la trahison: «J’ai eu la haine, à deux doigts d’me trancher les veines quand la trahison vient par derrière» et de l’hypocrisie qui accompagne le succès: «Le pire c’est quand il fait beau, tout le monde veut monter dans l’bateau, va t’faire e*****».

Une citation qu'il reprend sur son compte Instagram pour annoncer la sortie du clip: «'Confessions' Le clip à 18h Le pire c’est que quand il fait beau, tout l’monde veut monter dans l’bateau...»

Dadju fait des révélations dans «Confessions»

Dans ce nouveau morceau, Dadju n’hésite pas à évoquer des sujets personnels et à dévoiler des pans de sa vie: «Avant d’être riche, j’étais pauvre J’connais la douleur du pauvre, j’veux plus cette vie/Y avait pas d’eau dans le sceau/J’ai taffé de midi à l’aube pour changer ma vie» et évoque ses faiblesses: «Et si j’me livrais chaque fois, mon entourage serait dévasté».

Et sans détours, dans sa chanson, celui qui est nommé dans la catégorie «Artiste Masculin Francophone de l’année» et dans la «Chanson de l’année» avec «Compliqué», aux NRJ Music Awards, parle de sa paternité: «Et c’qui me guéri c’est de voir le sourire de ma fille».