Le -
modifié le -

Crash Team Racing : le concurrent de Mario Kart se rebiffe

© 

Crash Team Racing, une exclu Sony destinée à concurrencer Mario Kart

Grâce au succès de la trilogie initiale, Crash Bandicoot emprunte une trajectoire similaire à celle de Mario. La popularité du personnage donne lieu à des jeux dérivés. Sorti en 1999, Crash Team Racing est une exclusivité PS1. Ce jeu de course touche alors un public familial. La convivialité des parties, la prise en main facile et le gameplay à base d’armes et de systèmes de défense rappellent sans conteste Mario Kart, son concurrent direct. La formule et le profil de joueurs ciblé sont identiques.

Une formule traditionnelle à l’efficacité éprouvée

Seul le support diffère et est en mesure de contenter les possesseurs de PS1 d’un genre finalement peu présent sur la première console de Sony. Néanmoins, la maniabilité des karts s’avère particulièrement souple, à tel point qu’on a l’impression de piloter une moto. Crash Team Racing propose un mode aventure qui permet de débloquer de nouveaux circuits et personnages. Quant au multijoueur, il est possible de jouer jusqu’à quatre avec le partage d’écran. On retrouve également les modes bataille et contre-la-montre.

Des suites qui ne rencontrent pas le succès escompté

Entre-temps, Naughty Dog se détourne du développement de ces jeux Crash Bandicoot au profit de Vicarious Visions. Sortie en 2003, Crash Nitro Kart est la véritable suite de Crash Team Racing. Le constat est en demi-teinte, tandis que la licence perd quelque peu en notoriété. De plus, la licence n’est plus une exclusivité Sony. S’ensuit Crash Tag Team Racing, bien plus convaincant. Malgré plusieurs versions sur consoles de salon et portables, le concept des jeux de karting sera quelque peu délaissé. Il faut attendre près de quinze ans pour qu’Activision, nouvel éditeur de la franchise, annonce le développement d’un quatrième titre.

Crash Team Racing: Nitro-Fueled, un remake prometteur

Développé par Beenox, Crash Team Racing: Nitro-Fueled s’avance comme le remake du jeu original. L’approche est similaire à ce qui a déjà pu être effectué en 2017 avec Crash Bandicoot: N. Sane Trilogy, une compilation qui a retravaillé les trois premiers volets. Prévu sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch, le jeu regroupe les modes arcade, aventure, coupe, bataille et contre-la-montre. Là encore, la partie solo permet de débloquer un contenu inédit.

Un simple lifting des graphismes en perspective ?

Vingt années se sont écoulées depuis Crash Team Racing. Son remake s’adapte donc à certaines habitudes et évolutions technologiques telles que le jeu en ligne. Bien qu’il soit toujours possible de lancer une course en local via un écran splitté, le multijoueur se focalise principalement sur les parties en réseau.

Prévu pour le 21 juin 2019, Crash Team Racing: Nitro-Fueled proposera du contenu exclusif. Le titre exploitera au mieux les capacités de la Xbox One X et de la PlayStation 4 Pro, même si l’éditeur n’a pas communiqué plus d’informations sur le sujet.

Crash Team Racing : Nitro Refueled en vidéo