Comment gérer une relation client quand vous débutez ?

Le

Savoir gérer une relation client demande de nombreuses qualités : patience, diplomatie et maîtrise de soi. Mais comment savoir bien mener de tels échanges quand vous ne l’avez jamais fait auparavant ?


Il n’y a pas que les commerciaux qui font de la relation client, loin de là ! C’est une mission qui peut se retrouver dans de nombreux métiers, de la communication à la rédaction. Dans tous les cas, il est indispensable qu’elle se passe bien. D’une part parce que c’est plus agréable pour tout le monde, ensuite parce qu’une relation de confiance s’instaurera. Si vos rapports avec vos clients sont bons, ils pourront vous mettre en contact avec d’autres, et vous pourrez agrandir votre réseau professionnel. Il est cependant nécessaire de garder quelques astuces à l’esprit pour que tout se déroule au mieux.

 

Soyez diplomate

C’est LA clé pour que les rapports avec vos clients restent bons. Les mails et conversations doivent toujours être respectueux de votre interlocuteur, même quand il y a un désaccord. Attention, ça ne veut pas dire que vous devez être trop gentil non plus ! En cas de malentendu, vous devez faire valoir votre position avec clarté et fermeté, mais en restant courtois. Votre client vous respectera d’autant plus pour ça, et votre relation pourra se poursuivre sous les meilleurs auspices.

 

Respectez les délais

C’est essentiel afin de garder la fidélité de vos clients, mais aussi de bons rapports avec vos collaborateurs. Et bien sûr, vous pouvez discuter des délais avec eux, et viser large afin de vous donner une échéance suffisamment lointaine pour réussir à rendre votre travail à temps. N’hésitez pas à négocier avec vos clients, tout en donnant un délai réaliste, en tenant compte du temps de réalisation de chaque étape du projet.

 

Soyez familier avec vos clients… mais pas trop !

C’est une relation qui doit avant tout rester professionnel(le). La relation doit être cordiale et parfois, peut relever du « copinage », mais vous ne devez pas être trop proche de vos clients. Sinon, la relation peut être à double tranchant : elle peut sortir du cadre professionnel, ce qui peut vous faire manquer de partialité pendant les négociations ou autres. De son côté, le client peut vous considérer comme peu fiable si vous vous montrez trop proche de lui. Il s’agit donc de trouver un juste milieu, un mélange parfait de courtoisie et de chaleur. Ça s’appelle rester professionnel !

 

Soyez transparent quoi qu’il arrive

La confiance se base aussi sur l’honnêteté. Aussi, ne cherchez pas à dissimuler ou à faire à votre client des promesses que vous serez incapable de tenir. Si un client découvre par hasard des informations qu’il aurait eu le droit de savoir mais que vous lui avez cachées, les conséquences peuvent être très négatives.

 

Plus d'infos sur DigiSchool : Comment trouver un stage dans la vente ?