Comment gérer sa vie privée sur les réseaux sociaux ?

Le - modifié le

Protéger votre vie privée sur le web peut devenir assez délicat si vous utilisez les réseaux sociaux. En tant que jeune actif, c’est pourtant primordial. Rassurez-vous, il existe quelques techniques afin de cadenasser votre vie privée sur le web.

Protéger votre vie privée sur le web peut devenir assez délicat si vous utilisez les réseaux sociaux. En tant que jeune actif, c’est pourtant primordial. Rassurez-vous, il existe quelques techniques afin de cadenasser votre vie privée sur le web.

Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile pour les jeunes actifs de cacher des détails de leur vie sur le web. Tous ont leur profil sur LinkedIn ou Viadeo, ce qui en apprend déjà suffisamment aux recruteurs : lieux d’études, passions, expériences professionnelles et coordonnées... Si vous êtes un utilisateur de Facebook, Twitter ou Instagram, ne pas dévoiler votre vie privée devient indispensable. C’est une marque de professionnalisme et de prudence.

 

Paramétrez votre compte Facebook pour garder vos informations privées

Si vous laissez vos photos (images et photos incluant vos proches ou votre famille) en mode « public » sur Facebook, elles peuvent en principe être réutilisées par n’importe qui. Certains profitent de ces failles dans les profils afin de réutiliser les images à l’insu de leurs propriétaires pour créer de faux profils. Faites donc bien attention à ne partager vos photos qu’avec un nombre précis de personnes.

 

Ne postez pas de photos de votre vie privée (ne la racontez pas non plus)

Instagram, Facebook, Twitter : ces réseaux sociaux seront explorés par les recruteurs, et potentiellement par vos collègues, afin d’en savoir plus sur vous. Hors de question, donc, de poster des photos de votre dernière soirée arrosée sur les réseaux sociaux, ou de raconter en détails à quel point votre journée a été désastreuse ! Cela pourrait vous décrédibiliser au yeux d’un recruteur. C’est ce que vous choisissez de ne pas montrer qui sera une preuve de votre professionnalisme et de votre intelligence.

 

N’acceptez pas n’importe quelle invitation pour des jeux ou des applications

Parfois, sur Facebook, un ami va vous envoyer une invitation pour un jeu en ligne. Et c’est à ce moment qu’il ne faut pas sauter le paragraphe d’introduction et le lire en détail ! Souvent, ces applications vont utiliser vos données si vous acceptez de les utiliser. Soyez donc attentif avant d’accepter toute requête.

 

Paramétrez avec soin la synchronisation des réseaux sociaux

Si vous tenez à conserver de véritables coupures avec les réseaux sociaux, vous pouvez refuser de synchroniser vos appareils avec vos messageries et réseaux sociaux. Des applications proposent par ailleurs de synchroniser tous vos réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter, Facebook… Résultat, vous pouvez mettre à jour tous vos profils en même temps. Le risque étant de publier une information plus personnelle sur le mauvais réseau social. Faites donc attention aux réseaux que vous sélectionnez pour diffuser une information précise ! (Vous n’allez pas publier la même chose sur Facebook que sur LinkedIn.)

 

Vérifiez ce que l’on trouve de vous sur internet

Rien de plus simple, il suffit de googler votre nom pour le savoir. Les « traces numériques » seront peut-être plus nombreuses que vous ne le pensiez. Dans ce cas, vous pouvez toujours demander aux sites dans lesquels vous apparaissez (s’il y en a) de retirer votre nom et/ou votre image, car vous en avez parfaitement le droit.

Plus d'infos sur digiSchool : Etude : les jeunes face aux réseaux sociaux