Comment "Balance ton quoi" d'Angele est devenu un hymne féministe ?

Le - modifié le - Par .

Angèle n’a pas sa langue dans sa poche, et son hit "Balance ton quoi" est devenu un hymne féministe. Focus sur une chanson qui bouscule les mœurs et les hommes !

Les arguments d’Angèle

Angèle ne s’attendait certainement pas à ce que son album "Brol", qui signifie "le désordre", obtienne un tel succès. Sorti en octobre 2018, il est certifié triple disque de platine, et se démarque par des chansons engagées et traitées avec beaucoup humour. L’admiratrice de Beyoncé, âgée alors de seulement 23 ans, a fait un véritable carton, notamment avec son titre "Balance ton quoi". Devenu un hymne féministe, il s’élève contre le sexisme, et prend des proportions telles que la jeune Belge souhaite expliquer ses motivations auprès de l’AFP : "Quelques mois après la sortie de l’album, je me suis dit que le morceau "Balance ton quoi" devenait malgré moi politique, alors que j’avais écrit un état des lieux, un truc que je vivais en tant que jeune fille, dans la rue, au travail, n’importe où." Elle développera aussi son point de vue lors d’une interview auprès de Télérama : "Dans le monde musical, je sens un sexisme encore très fort. Notamment du côté des médias. La femme est toujours ramenée à son physique. Qu’il soit flatteur ou pas, il la définit !" Humble, la pop-star reconnaît avoir écrit un texte peut-être trop léger par rapport à son contexte, mais elle s’en défend : "Je me suis plus instruite depuis sur le féminisme, car j’ai réalisé la légèreté des paroles, poursuit-elle. Je ne regrette pas, ça reste juste, mais ça reste les paroles d’une jeune fille de 21 ans (âge à l’écriture du morceau) qui est dans un milieu vachement privilégié".

Un hit générationnel

Ce qui fait aussi le succès de "Balance ton quoi", c’est qu’il s’inscrit après les événements du mouvement #MeToo. Certes, Angèle tourne en dérision le sexisme dans son hit, sa jeunesse et sa créativité entrant en jeu. "Je ne peux pas être la porte-parole de toutes les femmes, je peux juste être une des figures du féminisme, et d’ailleurs malgré moi", témoigne -t-elle avec pudeur. L’âge, la profession, la plastique n’ont pas d’importance à ses yeux, une femme a autant de place qu’un homme. Angèle a su profiter de cette vague de soulèvements féminins pour imposer une chanson extrêmement habile et parlante. "Soudainement en 2017, plein d'hommes se sont rendu compte que le sexisme était quelque chose de réel, qui existait. C'est comme s’il avait fallu que toutes les femmes se sentent, d'un coup, libres et légitimes d'en parler pour que ça existe", justifie la chanteuse.

Les transformations de la chanteuse

Dans le clip "Balance ton quoi", l’artiste belge adopte différents personnages afin d’incarner des rôles hétéroclites. Ainsi, elle apparaît en avocat, en témoin ou encore en coach. Ce qui est marquant de la part d’Angèle, c’est l’envie de transmettre aux autres cet élan féministe. Elle a d’ailleurs invité dans sa vidéo l’acteur Pierre Niney pour lui donner une leçon. Sur les bancs de l’école, il n’aura pas le dernier mot, et tentera désespérément d’apprendre les nouvelles règles imposées par la star. Un clip amusant et plein d’entrain, sur un sujet complexe.

Lire aussi