Ces stars qui se verraient bien coach dans « The Voice »

Le - Par .

Les fauteuils rouges de The Voice attirent bon nombre de chanteurs. Après Maitre Gims l’année dernière, c’est au tour de Camille Lellouche d'évoquer son intérêt pour l'émission.

Si Mika, Zazie, Bigflo et Oli ou Vianney décident de quitter leur rôle de coach pour la saison prochaine de The Voice, la production ne devrait pas avoir de mal à leur trouver des remplaçants. L'émission a plusieurs adeptes dans le monde de la chanson.

Camille Lellouche

Révélée par l'émission, Camille Lellouche a désormais une carrière dont elle peut être fière. Aujourd'hui, l'ancienne candidate se verrait bien prendre la place d'un des coachs dans les célèbres fauteuils rouges : « En fait, on se parle depuis des années (avec la production, ndlr), mais c’est vrai qu’il y a une question de timing », explique-t-elle à Clique TV.

Kylie Minogue

La star de 55 ans a déjà été jurée de The Voice au Royaume-Uni, puis en Australie en 2014. Alors pourquoi pas en France ? « Oh, pour ça, il faudrait que j'étudie très sérieusement ! Il faudrait que je prenne du temps pour pratiquer mon français », a raconté la chanteuse au micro de Purecharts. Mais elle ne ferme pas la porte définitivement à l’idée : « Quand je parlerais un peu mieux français, on verra. » Rendez-vous en 2025 ?

Gilbert Montagné

Visage phare de la chanson, Gilbert Montagné est aussi très présent en télé. Et lui aussi a avoué vouloir devenir coach dans The Voice : « S'ils veulent m'appeler un jour oui, je veux bien. Ça me brancherait bien », expliquait-il l’an dernier.

Maître Gims

L’interprète de « Bella » est un grand fan de l’émission : « La première fois que j'ai vu The Voice, j'ai trouvé que le concept était juste. Ce n'est pas une émission dans laquelle on peut être déstabilisé par le physique », confiait-il au quotidien belge La Dernière Heure. Il est d’ailleurs allé plus loin en déclarant qu'« être coach ne me déplairait pas. J'ai un petit côté mentor. J'aime donner des conseils. »

Black M

L’ami de Maître Gims n’est pas contre l’idée non plus. « Si on me le propose, j'y vais direct ! », affirmait-t-il auprès de Gala. « J'ai beaucoup aimé faire The Voice Kids en Belgique et je sais qu'en France, j'aimerais aussi beaucoup le faire. » Un appel du pied qui ne passera peut-être pas inaperçu.