Ces séries qui méritent d'être plus connues

Le - Par .

La rédaction de NRJ s'est concertée pour vous proposer des séries pépites qui n'ont pas fait beaucoup parler d'elles alors qu'elles sont géniales. Découvrez-les.

Alors que le petit écran met la lumière sur de nombreuses séries et nous fait découvrir de multiples acteurs et nouvelles histoires, il y a parfois certaines séries qui passent à la trappe... Pourtant, il n'est pas trop tard pour les découvrir ! 

« Celebrity » sur Netflix

Si vous aimez les dramas coréens et que vous êtes passé à côté de « Celebrity », foncez sur Netflix pour découvrir ce nouveau K-drama d’une saison qui cartonne sur la plateforme. Diffusée depuis juin, « Celebrity » raconte l’histoire de Seo A-ri, une jeune femme habitante de Séoul qui se retrouve influenceuse sur Instagram et montre aux yeux de tout le monde ce qu’il faut faire et abandonner afin d’avoir le million de followers. Haine, amour, gloire et richesse cette série compte 12 épisodes et est déjà dans le top 10 des séries les plus regardées en France. Aucune information n’a encore été donnée pour une potentielle deuxième saison et il est assez rare qu’un K-Drama ne revienne pour une deuxième saison alors affaire à suivre…

 « The Young Pope » sur Canal+ et HBO

Plongez au cœur de la capitale italienne avec le pape italo-américain le plus sexy de toute l’histoire du Vatican, Lenny Belardo, élu à 47 ans. Prénommé Pie XIII, la série réalisée par le cinéaste Paolo Sorrentino (Oscar du Meilleur film étranger en 2014 pour « La Grande Bellezza »), suit l’ascension de Sa Sainteté au caractère complexe, conservatrice et paradoxal. Entre trahisons, scandales médiatiques et quête spirituelle, la série ne manque pas de soulever mille et un fantasmes sur la cité du Saint-Siège. Ne quittant jamais sa cigarette, son coca-cola cherry et sa tenue blanche immaculée, Jude Law incarne à merveille le rôle du pape hermétique aux côtés de l’acteur italien Silvio Orlando et des françaises Cécile de France et Ludivine Sagnier. Présentée à la prestigieuse Mostra de Venise, la saison une se poursuit avec une deuxième, intitulée « The New Pope », bien plus piquante et pop avec John Malkovich…

« Nola Darling, n’en fait qu’à sa tête », sur Netflix

Jeune artiste afro-américaine du quartier gentrifié de Brooklyn, Nola Darling est une femme de son temps. Pour elle hors de question de se caser, mais ça ne veut pas dire qu’elle n’aime pas. Bien au contraire, au travers de ses diverses relations la jeune femme se cherche. Erreur, manque de communication Nola est perdue et à ses petits drames du quotidien s'ajoutent les soucis d’argent. Elle est têtue mais pas méchante. Et bien qu’elle soit au cœur de l'intrigue, elle n’est pas le seule sujet et l’existence de ses amies est tout aussi haute en couleur. Et quoi que l’on dise, on finit tous par tomber sous le charme de l’actrice Dewanda Wise. Une série profondément woke et comique adaptée du long-métrage "She's Gotta Have It" de Spike Lee parfaite pour se détendre sans se poser de question.

« The Haunting of Hill House », sur Netflix

Cette série d'épouvante est sortie sans prétention et sans le moindre effet d'annonce sur Netflix. Pourtant, l'adaptation du roman du même nom de Shirley Jackson publié en 1959 est un franc succès. Le pitch ? Un couple et leurs cinq enfants viennent habiter temporairement dans un imposant manoir nommé Hill House, le temps de le rénover et de le revendre. Une expérience qui se termine tragiquement. 26 ans plus tard, les enfants -devenus adultes- et leur père un peu esseulé, se retrouvent après une nouvelle tragédie, les forçant à affronter leurs démons intérieurs mais également à ouvrir les yeux sur ce que Hill House a fait d'eux et l'emprise que cette maison diabolique semble encore avoir. Le scénario se révèle très subtil, et n’abuse pas des grosses ficelles habituelles des films d’horreur. La psychologie des personnages se dessine au fil des épisodes, chacun étant véritablement important, et très bien écrit. Et on vous le promet, vous allez sursauter !