Camélia Jordana : retour sur sa reprise de la chanson "Quand on a que l'amour" avec Nolwenn Leroy et Yael Naim

Le - modifié le - Par .

Retour sur un moment d'émotion : l'hommage en chanson de Camélia Jordana aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Un drame terrible : les attentats du 13 novembre

Le 13 novembre 2015, plusieurs attentats islamistes se déroulent à Paris. Des personnes attablées aux terrasses de café ou restaurants de la capitale se font tuer par des hommes lourdement armés. Le même soir, ces derniers pénètrent dans la salle de concert Le Bataclan, où le public assiste à un concert de rock métal, et se voit soudainement pris pour cible. Ce drame terrible fera 130 morts et plus de 350 blessés. Deux semaines plus tard, un hommage national est rendu aux victimes de ces attentats. Une cérémonie sobre et toute en émotion est organisée devant des personnalités politiques et les proches des victimes. Le président de la République, François Hollande, assiste à la cérémonie qui se déroule dans la cour de l'hôtel des Invalides, un monument historique à Paris. Un orchestre joue la Marseillaise avant que trois chanteuses interprètent la célèbre chanson de Jacques Brel "Quand on a que l'amour". Camélia Jordana fait parti du trio d'artistes et rend ainsi hommage aux nombreuses victimes du 13 novembre.

Un trio d'exception : Camélia Jordana, Nolwenn Leroy, Yael Naim

Trois chanteuses ont été choisies pour cet hommage national. Il s'agit de Nolwenn Leroy (ancienne de la Star Academy), Yael Naim et Camélia Jordana. Toutes vêtues de noir, les artistes très émues, ont posé leurs voix sur la chanson de Brel "Quand on a que l" amour". Sans chercher la performance vocale, elles ont opté pour une version très personnelle de ce classique de la chanson française. Elles privilégient la douceur, l'émotion et la sobriété lors de cette interprétation, avec les accords de la guitare de Yael Naim. Camélia Jordana joue de sa voix mate et délicate lors de sa prestation. Un an plus tard, Camélia Jordana rendra de nouveau hommage aux victimes des attentats par le biais d'une soirée poésie et chanson à l'Institut du monde arabe. Elle se dit alors prête à combattre la violence en continuant à sortir, et affirme se sentir plus proche de cette "génération Bataclan", tant dans ses fréquentations que ses goûts artistiques.

Une chanteuse engagée et politiquement incorrecte

La chanteuse s'est engagée à plusieurs reprises, tant dans ses actes que ses paroles. Elle a soutenu les droits des enfants dans le monde en s'associant en 2010 à l'UNICEF. Camélia Jordana, dans son troisième opus "LOST" sorti en 2018, a choisi des textes engagés. Elle fait référence aux massacres des Algériens du 17 octobre 1961 et rend hommage à un jeune homme victime de violences policières. La Française aux origines algériennes fait polémique au début de l'année 2020 en critiquant la police et les violences quotidiennes à connotation raciste. Camélia Jordana s'engage aussi pour la cause des réfugiés. Elle se présente comme féministe. Ses combats et prises de position s'affichent dans ses interviews, ses textes de chansons, ainsi que ses rôles au cinéma. Dernièrement, Camélia Jordana fait un retour réussi avec le single "Facile", qui cartonne à la radio et sur YouTube.

Lire aussi