Britney vs Spears: les infos chocs du doc de Netflix

Le - Par .

Le titre de ce nouveau documentaire sur Britney, « Britney contre Spears », résume à la perfection l’histoire de la star mondiale qui se bat seule contre sa famille et notamment son père Jamie Spears.  Retour sur les révélations de l’enquête.

Depuis le succès d’audience de « Framing Britney Spears », les documentaires sur Britney Spears s’enchaînent. Le dernier en date vient d’être dévoilé par Netflix. Cette enquête se concentre sur la mise sous tutelle de Britney orchestrée par son père Jamie Spears et les tentatives désespérées de  la princesse de la pop pour retrouver sa liberté. 



Britney vs Spears  réalisé par deux fans de Britney Spears


Aux commandes de ce nouveau documentaire, Erin Lee Carr fan de Britney Spears depuis « Baby One more Time » et la journaliste, Jenny Eliscu, qui a interviewé à de nombreuses reprises la chanteuse pour le magazine Rolling Stones. Jenny avoue être tombée sous le charme de Britney dès leur première rencontre. Carr et Eliscu ont toutes les deux fouillé les documents juridiques qui ont permis la mise sous tutelle de Britney. Mais on découvre aussi comment, depuis 13 ans, la star tente de retrouver son autonomie. 
 

Les révélations de Britney vs Spears 

 

  • Britney Spears se retrouve complétement isolée lors de son divorce douloureux avec Kevin Federline. Elle ne reçoit aucun soutien de sa famille. Ni de son père, de sa mère, ou de sa sœur. 
  • En 2009, la journaliste  Jenny Eliscu va elle-même tenter d’aider Britney à pouvoir choisir son avocat en lui faisant signer un document en cachette dans les toilettes d’un hôtel à Beverly Hills. 
  • Sam Lutfi, l’étrange manager et ami, proche de Britney juste avant sa mise sous tutelle, et qui avait été accusé de la droguer, se déclare innocent. Il raconte leur rencontre dans un bar et l’appel au secours de Britney. 
  • Adnan Ghalib, le paparazzi devenu petit ami de Britney Spears, s’exprime sur leur romance. Il dévoile que Britney était déjà sous traitement médical, et qu’elle pouvait rester plusieurs jours d’affilée sans dormir. Cependant, il contredit ceux qui disaient Britney « folle » à cette époque. 
  • Felicia Culotta, l’assistante des premières heures de Britney, semble terrifiée par la famille Spears. A de nombreuses reprises, elle refuse de répondre aux questions par peur des représailles.
  • Un proche de Britney raconte aussi l’enfermement de la star. Le cinématographe, Andrew Gallery, avoue avoir été marqué à vie par ce qu’il a vécu aux côtés de la chanteuse au moment de l’enregistrement pour MTV de « For The Record ».  Andrew se retrouve finalement écarté de l’entourage de Britney après avoir tenté de l’aider. 
  • Un document officiel montre que Britney est mise sous forte doses médicamenteuses par son père les jours où elle doit travailler. 
  • Jason Trawic, le petit ami de l’époque, de Britney, fait part en 2012 de la complexité de la situation de Britney qui ne peut même pas aller manger un burger sans l’autorisation de son père.  
  • En 2020, Britney refuse de travailler. La chanteuse devait faire une apparition à un Pop Up Store, son père doit rembourser 1 000 000  de dollars. Enfin un moyen pour Britney de lui mettre la pression?