Le -
modifié le -

Borderlands : retour sur le FPS déjanté de Gearbox

© 

Borderlands, une patte esthétique et une identité remarquables

Après avoir travaillé sur les sagas Half-Life, Counter Strike ou encore Brother in Arms, le studio Gearbox Software se penche sur un titre original. Sorti en 2009, Borderlands tranche radicalement avec les références du FPS par ses graphismes en cel-shading. Une technique qui offre un rendu cartoon en 2D à partir d’éléments 3D. Le contexte est tout aussi remarquable avec une aventure qui se déroule sur la planète Pandore. En lieu et place d’une ambiance de science-fiction classique, on se retrouve plongé dans un univers rétrofuturiste qui tient autant des westerns que des récits post-apocalyptiques. Hormis le cadre interstellaire, il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec La Tour sombre de Stephen King qui usait d’un mélange similaire.

© 

Une suite qui confirme les qualités de son prédécesseur

Face au succès critique et commercial, Borderlands 2 est mis en chantier pour une sortie en 2012. L’intrigue se déroule cinq ans après le premier titre. Tout comme son aîné, on retrouve des éléments propres au FPS, mais aussi à l’action-RPG. Les mécaniques de jeu sont sensiblement les mêmes, mais restent d’une efficacité redoutable. On notera que le côté humoristique, voire irrévérencieux, est davantage présent. En ce sens, cette ambiance légère rappelle Serious Sam. Pour ne rien gâcher, le monde ouvert est plus vaste, proposant une durée de vie conséquente. Une nouvelle réussite qui s’écoule à plus de 13 millions d’exemplaires. Fin 2018, l’aventure se prolonge en réalité virtuelle avec Borderlands 2 VR, une exclusivité PlayStation 4.

Des spin-off immanquables qui expérimentent de nouvelles idées

En 2014, Borderlands: The Pre-Sequel n’est pas le troisième volet tant attendu. Il s’agit d’un jeu se déroulant entre les deux premiers opus. Du côté des principales nouveautés, on retient surtout la jauge de dioxygène à surveiller et la gravité presque inexistante de la lune de Pandore. Un titre fun et décomplexé. Seulement un mois après sa mise en vente, un autre jeu sort : Tales from the Borderlands. Celui-ci est développé par Telltale Games et se présente sous la forme d’une aventure narrative, comme The Walking Dead ou The Wolf Among Us. Bien que l’approche soit différente, la tonalité générale reste respectueuse de l’esprit de la saga.

© 
© 

Un passage par la case « remasterisation » et un troisième volet prometteur

Courant 2015, 2K Games édite Borderlands: The Handsome Collection. Il s’agit d’une compilation qui comprend Borderlands 2 et Borderlands: The Pre-Sequel, ainsi que l’ensemble de leur contenu téléchargeable. Les graphismes sont améliorés, tout comme le mode multijoueur.

Il faut attendre quatre années supplémentaires pour que Borderlands 3 voie le jour. Annoncé pour le 13 septembre 2019, le jeu propose quatre personnages sélectionnables. Peu d’éléments de gameplay ont filtré pour l’instant. À noter que le jeu sera une exclusivité temporaire pour l’Epic Games Store.