Bilal Hassani se lance dans la cour des grands à l'Olympia

Le - Par .

Bilal Hassani a vécu l'un des moments les plus marquants de sa vie et de sa carrière: l'Olympia. Récit de son concert.

Il attendait avec impatience ce concert. Et pour cause, le dernier représentant de la France à l’Eurovision a choisi de lancer son «Kingdom Tour» avec un premier concert orchestré à l’Olympia. Un honneur pour le jeune homme qui n’aurait jamais imaginé vivre cette expérience il y a encore un an. Et comment ne pas commencer le spectacle par un devenu mythique «Bonsoir Paris»? Lundi 21 octobre, après plusieurs semaines de répétitions intensives, Bilal Hassani s’est donc élancé avec beaucoup d’aisance devant les 2 000 personnes venues l’applaudir.

Et les fans sont restés debout tout au long du concert. Preuve que Bilal Hassani a offert un concert très rythmé, alliant quelques moments d’émotion à des chorégraphies millimétrées, entouré de ses six danseurs. C’est pourtant en toute simplicité que l’artiste a débuté le show par une présentation: «Je m’appelle Bilal Hassani, j’ai 19 ans et ce soir, je réalise mon plus grand rêve avec vous», a-t-il lancé à la foule.

Vêtu d’une longue robe en tulle rouge, Bilal Hassani a enchaîné ses trois premiers morceaux «Fais beleck», «Poison» et «Panic». L’artiste a aussi souhaité rendre hommage à ses plus grandes idoles à l’image de Lady Gaga, Beyoncé, Aya Nakamura et Angèle en offrant deux medleys.

Des surprises sur scène

Et pour ce premier concert, Bilal Hassani a vu les choses en grand. Après avoir interprété «O.N.C», «Dans mon seum», «You Should Have Let Me Love You» ou encore «Qui Cala», Bilal Hassani a convié le duo qui a sans aucun doute bouleversé sa vie: Madame Monsieur. Ensemble, ils ont uni leur voix pour proposer une magnifique version de «The Flow».

Bilal Hassani a par la suite interprété «Famous», «Over You» et son iconique «Jaloux», «Boom X3»,  avant de faire monter sur scène Kiddy Smile pour «Basic». Celui qui a publié récemment son livre «Singulier» a souhaité conclure son show par «Je danse encore» et «Roi».

Bilal Hassani en larmes

Le chanteur âgé de 20 ans, qui n’a pu retenir ses larmes à l'issue du concert, a aussi offert un grand moment d’émotion en invitant sa mère Amina à monter sur scène: «Je veux vous parler de quelqu’un, celle qui a fait de moi la personne que je suis aujourd’hui, la femme qui m’aide à garder le sourire quand je ne vais pas bien», a-t-il confié, bouleversé. Ce 21 octobre restera donc à jamais une date gravée dans la mémoire de Bilal Hassani qui continue son ascension. 

Lire aussi