Le -
modifié le -

Beyoncé déclare que sa fille Blue Ivy est une «icône culturelle»

© Getty Images

Beyoncé est toujours en plein procès pour faire valoir sa marque «Blue Ivy Carter», prénom de sa petite fille. Problème, l’interprète de «Single Ladies» est en conflit avec Veronica Morales, une cheffe d’entreprise qui aurait créé sa compagnie nommée «Blue Ivy», trois ans avant la naissance du bébé de la star internationale.

Dans des nouveaux documents dévoilés par The Blast, la compagne de Jay Z  a déclaré que sa fillette était une «icône culturelle». Il est également avancé que l’utilisation de ces deux marques pourrait engendrer des confusions: «Il est probable que les consommateurs soient confus entre l’entreprise d’organisation de mariage et Blue Ivy Carter, la fille de deux des artistes les plus célèbres du monde. C’est frivole et devrait être refusé dans son intégralité», peut-on lire. Pour le moment, aucun accord à l’amiable n’a été trouvé.

Beyoncé inspirée par sa petite fille

Depuis la naissance de sa fillette, Beyoncé semble très inspirée. Elle a d’ailleurs lancé sa marque de sportswear Ivy Park. A seulement 7 ans, la jeune fille est sous le feu des projecteurs. C'est simple: elle est une future star! Récemment, Blue Ivy a été filmée en pleine enregistrement de la chanson «Brown Skin Girl» aux côtés de sa célèbre maman. La chanson est extraite de l’opus The Gift.