Bella Hadid se confie sur son état de santé : « Cela a fait de moi ce que je suis aujourd'hui »

Le - Par .

Loin du crépitement des podiums, la top model a partagé la réalité de son quotidien contre la maladie de Lyme.

Bella Hadid a déclaré en 2012 être atteinte de la maladie de Lyme. Plus de dix ans après son diagnostic, la célèbre mannequin partage sur ses réseaux sociaux son quotidien, celui qu’elle ne montre pas. En effet, il y a quelques jours elle a partagé de nombreux clichés de son dossier médical mais aussi d'elle à l'hôpital. « ‘La petite moi’ qui a souffert serait si fière de ‘la grande moi’ qui ne s'est pas laissée aller », a-t-elle écrit sur son compte Instagram, en ajoutant : « Vivre dans cet état, qui s'aggrave avec le temps et le travail, tout en essayant d'être fière de moi, de ma famille et des gens qui me soutiennent, a eu un impact sur moi d'une manière que je ne peux pas vraiment expliquer. »

Bella Hadid : « presque 15 ans de souffrance invisible »

Cependant, la star des podiums a tenu à rassurer ses fans. « Une chose que je veux vous dire à tous est que 1 : je vais bien et vous n'avez pas à vous inquiéter, et 2 : je ne changerais rien pour rien au monde. Si je devais repasser par tout cela, pour en arriver là, à ce moment précis où je suis en ce moment, avec vous tous, enfin en bonne santé, je referais tout. Cela a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. »  

Loin de la vie fantasmée des stars, Bella Hadid montre ainsi une réalité cachée qu’elle décrit comme « presque 15 ans de souffrance invisible ». Entre visites médicales et traitements médicaux, ce quotidien concerne aujourd’hui 476 000 nouveaux cas par an aux Etats-Unis et qui touche également l’Europe. En France, on estime 76 cas pour 100 000 habitant pour les cas vus en consultation générale. 

La maladie de Lyme, c'est quoi ?

Selon le site de l’Institut Pasteur, la maladie de Lyme s’attrape par « les tiques, arthropodes hématophages appartenant à l’ordre des Ixodida (famille des Ixodidae) ». Chez la personne infectée, elle provoque des éruptions cutanées, de la fièvre, des douleurs articulaires mais également des troubles neurologiques. Pour se soigner, l’institut indique également qu’à l’heure actuelle, « les seuls moyens de traitement de la borréliose sont les antibiotiques, efficaces rapidement si le diagnostic est établi assez tôt. Les doses d’antibiotique dépendent de l’âge du patient, de ses antécédents médicaux, ses allergies ou encore de son état de santé. » Cependant, il n'existe pas encore de vaccins contre cette maladie qui varie d'un individu à l'autre. 

On envoie à Bella toute la force pour continuer à se battre et garder le moral.