Le -
modifié le -

Bac 2018 SVT série S : sujets et corrigés

© NRJ

De 14h00 à 17h30 les élèves de Terminale S passaient leur dernière épreuve du Bac 2018 : l’épreuve de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre). Notée coefficient 6 en enseignement obligatoire, l’épreuve de SVT compte coefficient 8 pour les élèves ayant choisi la spécialité SVT. Le sujet, divisé en deux, proposait une deuxième partie avec des exercices différents des autres pour les élèves de la spécialité SVT.

 

Sujet de l’épreuve de SVT du Bac 2018 en S

L’épreuve écrite de SVT est scindée en deux parties. La première partie porte sur une reconstitution de connaissance. Quant à la deuxième, elle vise à mettre en pratique un raisonnement scientifique. Chacune des deux parties est notée sur 8 points. Les élèves devaient répondre à une question de manière construite et organisée, en illustrant leurs propos par des schémas.

La première partie de cette épreuve de SVT du Bac 2018 avait pour thème la formation des reliefs associés aux chaînes de montagnes de collision ainsi que les mécanismes contribuant à leur disparition. La seconde partie se composait de deux exercices. Le premier exercice (noté sur 3 points) abordait sur le thème de la vie fixée chez les plantes. Les élèves devaient répondre à la question suivante grâce aux trois documents du corpus : “À partir de l’étude des documents, proposer une explication possible à l’impact de l’éclairage nocturne sur la reproduction des plantes à fleurs.” Le deuxième exercice (noté sur 5 points) traitait de la glycémie et du diabète. À partir de l’étude des trois documents et de leurs connaissances, les futurs bacheliers scientifiques devaient justifier que le GABA constitue un espoir de traitement pour les diabétiques de type 1 et expliquer son mode d’action.

Découvrez le sujet intégral de l’épreuve SVT (série S) sur digiSchool

Découvrez le sujet intégral de l’épreuve de spécialité SVT (série S) sur digiSchool

 

Corrigé de l’épreuve de SVT du Bac 2018 en S

Grâce au partenariat entre NRJ Active et digiSchool, découvrez le corrigé de la première partie (Le domaine continental et sa dynamique) de l’épreuve de SVT. Cette correction a été réalisée par un enseignant de l’Education Nationale. Si vous souhaitez accéder au corrigé complet de l’épreuve de SVT, rendez-vous sur digiSchool.

Pour cette première partie de l’épreuve de SVT, il convenait de dire que les phénomènes géologiques de subduction et de collision entraînent la formation des reliefs. Ces reliefs ne durent cependant pas en raison de l’érosion à laquelle ils sont exposés. Les candidats au Bac S pouvaient décomposer les étapes géologiques en présentant tout d’abord la subduction, essentielle à la formation des chaînes de montagnes, avant d’expliquer comment se produisent les collisions et enfin comment disparaissent les reliefs.

La subduction est le résultat du refroidissement et de l’épaississement de la lithosphère océanique formée au niveau de la dorsale océanique. Celle-ci plonge sous l’asthénosphère lorsque sa densité est supérieure. Après que la lithosphère océanique soit totalement passée sous l’asthénosphère (subduction), la lithosphère continentale opère sa subduction à son tour. Pour des raisons physico-chimiques, le phénomène s’interrompt rapidement et c’est ainsi que commence ce qu’on appelle collision : la lithosphère heurte une autre croûte continentale. Ainsi se forme la chaîne de montagnes. L’altitude augmente, c’est la surrection.

Découvrez le corrigé intégral de l’épreuve SVT (série S) sur digiSchool

Découvrez le corrigé intégral de l’épreuve de spécialité SVT (série S) sur digiSchool