Le -
modifié le -

Bac 2018 Economie et Droit : corrigés et sujets pour la série STMG

© NRJ

A huit heures tapantes ce matin les Terminales STMG étaient dans les salles d’examen pour passer leur dernière épreuve du Bac 2018 : l’épreuve d'Économie-Droit notée coefficient 5. Cette épreuve durait 3 heures (8h-11h). NRJ Active s’allie à l’expertise digiSchool pour vous permettre d’accéder au sujet de cet écrit et à un corrigé réalisé par un enseignant de l’Education Nationale.

 

Sujet de l’épreuve d’Economie-Droit du Bac 2018 en STMG

Composé de huit pages, le sujet de l’épreuve d'Économie-Droit (Série STMG) était divisé en deux parties : une partie “Droit” notée sur dix points et une partie “Économie” notée également sur dix points. La partie Droit abordait le cas d’un salarié dont le contrat de travail a été rompu car il ne remplissait plus ses missions contractuelles après s’être blessé dans le cadre de sa mission. La partie Économie, quant à elle, proposait divers documents illustrant le taux de chômage en France et ses causes.

Avec digiSchool, découvrez le sujet complet de la partie Économie.

Avec digiSchool, découvrez le sujet complet de la partie Droit.

 

Corrigé de l’épreuve d’Economie-Droit du Bac 2018 en STMG

Grâce au partenariat conclu entre digiSchool et NRJ, vous pouvez accéder dès la fin de l’épreuve à un corrigé complet de cette épreuve du Bac 2018. Ce corrigé a été rédigé par un enseignant de l’Education Nationale. Il vous suffit de cliquer ici pour découvrir la correction complète de l’épreuve Droit (série STMG). Le corrigé complet de l’épreuve d’Economie (série STMG) est accessible ici.

Dans un premier temps, nous vous proposons des éléments de correction de l’épreuve de droit. Cela vous permettra de comparer votre copie et vous donnera une idée de la qualité de votre travail. A la première question de l’épreuve de droit, il convenait de dire que Geoffrey, autoentrepreneur, entre en contact avec des tiers pour réaliser des prestations de livraisons de repas à domicile en contrepartie d’une rémunération. La plate-forme VELOFOOD SAS se pose en simple intermédiaire (contrat de partenariat). Suite à un accident lors d’une livraison, il se retrouve immobilisé et donc dans l’incapacité d’effectuer de nouvelles livraisons. La société VELOFOOD décide alors de résilier le contrat les liant au motif de l’article 3. Geoffrey se demande si la rupture du contrat est légale.

Pour répondre correctement à la deuxième question, les élèves de Terminale devaient expliquer que la principale différence entre un contrat de partenariat avec un micro-entrepreneur et un contrat de travail est le lien de subordination qui existe dans l’exécution de la prestation. Le problème juridique soulevé dans cette affaire (question 3) pouvait être formulé de la façon suivante : “Le contrat qui lie Geoffrey et la SAS VELOFOOD est-il un contrat de partenariat ?” Pour découvrir la réponse à la question 4 de l’épreuve de droit, rendez-vous sur digiSchool. Vous y découvrirez l’argumentation juridique que Geoffrey pouvait développer pour contester la rupture de son contrat et obtenir une indemnisation pour cette rupture. NRJ Active et digiSchool vous proposent également d’accéder gratuitement et dès maintenant au corrigé complet de l’épreuve d’Economie. Toutes les réponses aux questions de la partie 2 y sont détaillées.

J’accède au corrigé complet de la partie Droit sur digiSchool.

J’accède au corrigé complet de la partie Économie sur digiSchool.

 

Le corrigé en vidéo