Aya Nakamura répond au styliste qui l’accusait d’avoir repris ses créations

Le - Par .

Le créateur de mode parisien accusait Aya Nakamura d’avoir repris ses modèles dans le clip «Pookie». Suite à cela, il a voulu entamer une procédure juridique à l’encontre de la chanteuse. Il a été débouté.

Aya Nakamura

Que s’est-il passé? Il y a plus d’un an, le styliste Kyo Jino accusait Aya Nakamura d’avoir repris ses créations, sans son consentement, pour son clip «Pookie». Selon lui, la chanteuse s’était inspirée des tenues qu’il lui avait montré auparavant. Pourtant, le jeune créateur et l’interprète de «Ailleurs» n’ont finalement pas collaboré sur ce projet. 

Ce qui aurait encore plus énervé Kyo Jino lorsqu’il aurait vu ses tenues sur le dos d’Aya Nakamura. A l’époque, il avait décidé de mettre la lumière sur cette histoire via Twitter. A travers plusieurs explications, il affirmait haut et fort que c’étaient ses créations dans cette vidéo. De son côté, Aya Nakamura avait déjà démenti ces accusations, elle lui avait écrit: «Si ce que tu est vrai, porte plainte et on verra» Aujourd’hui, le verdict tombe, la demande en justice a été rejetée. 

Aya Nakamura: son message à Kyo Jino

Kyo Sinon réclamait près de 50 000€ de préjudices financiers et moral à Aya Nakamura. Au final, ce dernier sera contraint de verser 8 000€ à la chanteuse, dont 5 000€ pour l’atteinte à son image et sa réputation. En effet, le tribunal a estimé que «les tenues et postures, bien qu’inspirées d’un univers commun, présentent de nettes différences.»

Face à ce rendu, Aya Nakamura n’a pas pu s’empêcher d’adresser quelques mots au styliste: «Tu voulais combien déjà? 50k hein, allez bonne journée», pouvait-on l'entendre dire sur son compte Snapchat. 

Lire aussi