Le -
modifié le -

Aya Nakamura: «Djadja», un hit phénomène

© Getty

Aya Nakamura: retour sur le succès de Djadja

Aya Nakamura, de son vrai nom Aya Danioko, est née au Mali et a grandi à Aulnay-sous-Bois. La chanteuse de 24 ans est devenue une star en l’espace d’un an. Ce succès, elle le doit à son hit «Djadja».

Intégré dans son album «Nakamura», «Djadja» est sorti en avril 2018 et s’est rapidement hissé dans le top des classements français. Preuve du phénomène «Djadja», le clip totalise plus de 411 millions de vues sur YouTube! Et le succès est tel que même les parodies explosent tous les scores. Celle réalisée par le Palmashow en mars dernier totalise plus de 6 millions de vues.

Il existe même un remix de la chanson avec la rappeuse Loredana Zefi, sorti en Allemagne et qui fait plus de 2 millions de vues sur YouTube.

«Djadja» a même réussi à faire danser des célébrités telles que Rihanna ou Neymar. Des vidéos qui ont fait le buzz et qui ont alimenté le phénomène.

Le succès Aya Nakamura, est tel qu’il dépasse les frontières de l’hexagone. Aux Pays-Bas, Aya est la première artiste française à rester aussi longtemps numéro 1. La dernière chanteuse qui avait connu ça est Edith Piaf.

Ce phénomène intrigue et interroge même outre-Atlantique. À l’occasion de l’Eurovision en mai 2019, le New York Times a même consacré des pages du journal au phénomène Nakamura. Cette chanson est considérée par le journaliste comme «un hymne de la prise de pouvoir féminine. Ses paroles sont apparues sur des pancartes lors de manifestations en novembre contre le sexisme et la violence à l’égard des femmes».

Le site internet Charts in France parle également de ce titre comme du hit «girl power» avec des «sonorités estivales», les clefs d’un succès immense.

Djadja: que veulent dire les paroles?

«Oh Djadja/Y a pas moyen Djadja/J'suis pas ta catin Djadja, genre en Catchana baby tu dead ça/ Oh Djadja»… Le refrain du hit phénomène «Djadja» est difficile à se sortir de la tête une fois entré. Entendu en boucle durant l’été 2018, le titre continue à faire danser sur toutes les pistes de danse en 2019. Mais que veulent dire ces paroles chantées à tue-tête?

Tout d’abord «Djadja», quelle est la signification de ce mot? «Un Djadja c'est un mec lambda, ça pourrait être ton pote, ton frère, qui raconte des salades sur une de tes copines et moi je suis venue rétablir la vérité tout simplement» explique Aya au micro du journaliste de M6 pour le 19-45.

Interrogée sur le fameux «Catchana» de la chanson sur le plateau de Clique, sur Canal +, présenté par Mouloud, la chanteuse de 24 ans répond, gênée, «c’est une position sexuelle». Et concernant «Tu dead ça» ? «Tu le fais trop bien, ce qui n’est pas le cas de Djadja» répond Aya dans la Boîte à Question de Canal +. Questionnée également par Le Parisien sur le sens des paroles, Aya explique que «Y a R», signifie tout simplement «y’a rien du tout!»

Et si on lui reproche son style d’écriture, Aya Nakamura sait quoi répondre. Dans Paris Match elle déclare: «Quand je discute avec quelqu’un, une phrase peut m’interpeller parce qu’elle sonne bien, je la note et elle me sert de point de départ. Les gens m’ont beaucoup dit que mes paroles ressemblaient trop à du langage parlé. Mais je ne vois pas en quoi ça pose problème». 

Dans ce morceau, Aya raconte l’histoire d’un homme qui véhicule des mensonges sur elle. Si la chanteuse a surnommé la personne de la chanson «Djadja» c’est qu’elle veut intentionnellement cacher son identité car c’est une vraie histoire. Le «Djadja» du morceau existe vraiment. Dans Paris Match, la chanteuse explique: «C’est quelqu’un que j’estimais beaucoup et j’ai entendu qu’il faisait circuler de fausses rumeurs sur moi. Au lieu de me confronter à lui, et comme les filles sont toujours considérées comme des menteuses dans ce genre de situations, j’ai préféré écrire le titre que vous connaissez. Je ne lui parle plus, mais je ne suis pas sûre que ça lui ait beaucoup plu!» Une Girl Power vous avez dit?