Avicii: les choses que l'on sait de sa vie avant sa mort

Le - Par .

Le 20 avril 2018, la planète musicale apprenait avec tristesse le décès d'Avicii. Pour l'anniversaire des deux ans de sa mort, le magazine Billboard a révélé quelques aspects de sa vie quelques jours avant sa disparition.

Il était un des DJs les plus respectés et reconnus de la planète. À seulement 28 ans, Avicii avait une carrière musicale riche et rythmée par des succès mondiaux. Malheureusement, le compositeur de "Wake me Up" souffrait d'une dépression depuis plusieurs années. Mal dans sa peau et rongé par ses angoisses, le DJ s'est finalement ôté la vie le 20 avril 2018, à Mascate, capitale du sultanat d'Oman où il passait des vacances.

Pour le magazine SPIN, la journaliste Katie Bain avait rencontré l'artiste quelques jours avant son décès. Pour les deux ans de sa mort, Billboard a révélé quelques informations intéressantes au sujet de la vie de la superstar, extraites de cette interview.

1) Il était acharné de travail

Grâce à cet entretien, on apprend ainsi qu'Avicii était un acharné de travail et passait des heures sur ses compositions. Un collaborateur du DJ, Carl Falk, s'est même souvenu qu'il oubliait parfois de se reposer ou de manger: "Il pouvait appeler huit heures après que j'ai quitté le studio, et il était toujours là avec son cheeseburger à moitié mangé posé sur l'ordinateur portable. C'était horrible à voir. Nous devions nous assurer qu'il dormait, qu'il mangeait." 

Neil Jacobson, le président de la maison de disques Geffen Records, a également confirmé cette information selon laquelle Avicii pouvait parfois se laisser submerger par son travail et notamment en studio d'enregistrement: "Si nous n'avions pas d'heure de fin pour lui, il pouvait rester en studio pendant 15 ou 16 heures."

2) Son troisième album rythmé de nouvelles sonorités

Pour le dernier projet musical d'Avicii, le DJ souhaitait sortir de sa zone de confort et explorer de nouvelles sonorités. En studio, durant l'élaboration de "Tim" - le nom choisi pour cet album posthume - l'artiste essayait de travailler avec des berceuses suédoises ou encore des extraits de bandes originales comme celle de "Gladiator". Inspiré, Avicii multiplait les idées pour cet album... "Il ne semblait pas que Tim créait par peur. Il m'a dit qu'il avait enfin recommencé à apprécier la musique", a poursuivi Joe Janiak, chanteur et producteur avec qui Avicii a collaboré. Mais le principal intéressé n'aura malheureusement jamais l'occasion d'écouter la version finale de ses compositions. 

Lire aussi