Attaquée sur son physique, Hoshi répond dans l'émission «C à Vous»

Le - Par .

Conviée sur le plateau de l'émission «C à Vous» diffusée sur France 5 ce 13 avril, Hoshi a tenu à répondre devant les caméras aux propos déplacés tenus par Fabien Lecœuvre.

Hoshi a été, bien malgré elle, au cœur d'une polémique sur son physique. En effet, depuis le 7 avril, date à laquelle Fabien Lecœuvre a donné une interview pour la radio indépendante Arts-Mada, la chanteuse est soutenue par des centaines d'internautes mais aussi de nombreux artistes comme Slimane, Angèle ou encore Louane. 

Et pour cause, durant cet entretien, le chroniqueur a tenu des propos déplacés envers la jeune femme. Des attaques physiques relayées sur les réseaux sociaux qui ont suscité l'indignation: «Quand est-ce qu'on va nous sortir des beaux mecs ou des filles sublimes ? Quand vous regardez Hoshi, par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable. Mais enfin, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre, vous ? Elle est effrayante ! (...) Qu'elle donne ses chansons à des filles sublimes».

Invitée sur le plateau de «C à Vous», Hoshi a tenu à réagir pour la première fois à la télévision. L'interprète de «Ta Marinière» n'a pas caché son émotion...

Hoshi répond à Fabien Lecœuvre

Choquée et indignée, Hoshi - qui a reçu des excuses du principal intéressé - regrette que de tels propos soient encore diffusés à l'antenne: «Franchement, ça fait mal au cœur. Ce n’est pas normal d’entendre ça à la télé en 2021 et c’est profondément blessant pour moi, pour ma famille, pour les gens qui m’écoutent, c’est dur.»

L'artiste, qui chante avec ses tripes, a également évoqué les récupercussions que peuvent avoir ces propos pour la jeune génération: «Je n’en ai pas pleuré, mais ça m’a vraiment fait très mal au cœur, parce que je pense que ça fait du mal aussi, a-t-elle poursuivi. Enfin il y a des gens de 15 ans qui ont envie de se lancer dans la musique et qui vont voir ça et en fait, c’est au-delà des propos à lui, c’est quelque chose qui se passe tout le temps dans cette société et dans ce milieu, et c’est grave de laisser dire des propos comme ça. Ça peut décourager certains jeunes qui n’ont pas confiance en eux».

Lire aussi