Assassin's Creed Valhalla : notre dossier sur tout ce qu'il faut savoir avant la sortie

Le

À bord de son drakkar, Assassin’s Creed Valhalla débarque le 10 novembre prochain sur consoles et PC. L’occasion de vous proposer un dossier sur ce que l’on sait du jeu à l’heure actuelle.

Une franchise toujours aussi populaire

Même si les épisodes se suivent, la saga Assassin’s Creed continue de faire battre le cœur des fans. Avec Assassin’s Creed Origins, la licence entame en 2017 un virage « action » qui parvient aisément à convaincre le grand public. En 2018, Assassin’s Creed Odyssey reçoit un très bon accueil et un nouvel opus commence à donner lieu à de nombreuses rumeurs. Il faut attendre la fin du mois d’avril 2020 pour qu’Ubisoft officialise finalement le douzième volet de sa série. Développé par Ubisoft Montréal, Assassin’s Creed Valhalla reprend la formule des deux précédents épisodes et nous fait voyager en plein Moyen-Âge !

La confrérie des assassins chez les Vikings

Après l’Égypte puis la Grèce, la plus célèbre licence d’action/infiltration prend la direction du nord. Affûtez vos haches, embarquez à bord d’un drakkar et préparez-vous à mettre à sac l’Angleterre ! Assassin’s Creed Valhalla se déroule à la fin du IXe siècle durant la deuxième vague des invasions vikings. Vous y incarnez Eivor, un(e) farouche guerrier(ère) scandinave qui participe aux raids contre les royaumes anglo-saxons d’Alfred le Grand. En parallèle de votre conquête des terres britanniques, vous suivez également les péripéties de Layla Hassan, chercheuse d’Abstergo Industries apparue dans Origins.

Un RPG en monde ouvert 

Comme ses aînés, Assassin’s Creed Valhalla est un jeu d’action-RPG en open world. Le gameplay du titre s’appuie une fois encore sur des arbres de compétences, des quêtes et des dialogues à choix multiples. Ceux-ci auront une incidence sur la suite de votre aventure et notamment sur les alliances que vous tisserez. L’exploration occupe également une place importante dans le jeu. Arpentez les environnements sauvages pour localiser les points d’intérêt et aidez-vous de la vision d’Odin pour dénicher de nombreux trésors. Enfin, comme dans Odyssey, vous pouvez choisir le sexe d’Eivor et incarner un homme ou une femme.

L’infiltration toujours présente

Si par le passé Assassin’s Creed était avant tout axé sur l’infiltration, la formule a évolué avec l’épisode Origins. Plus orienté action/aventure, le nouveau jeu d’Ubisoft devrait être encore un peu plus frénétique - vikings oblige - que ses prédécesseurs. La discrétion est cependant toujours de la partie et en particulier les assassinats silencieux. Abattre un adversaire grâce à votre lame secrète ne dépend maintenant plus seulement de son niveau, mais également de différentes capacités passives. L’aigle, lui, cède sa place à un corbeau qui ne marque plus vos ennemis, mais vous aide à repérer discrètement les environs.

Comme un Viking

Avec un tel contexte historique, il fallait bien s’attendre à des affrontements frénétiques dignes d’un aller simple pour le Valhalla. Cela se ressent dans le système de combat du titre qui affiche quelques améliorations. Eivor se voit ainsi doté d’une jauge d’endurance, tandis que ses opposants reçoivent, eux, une barre d’étourdissement. Pour refléter la férocité des Vikings, vous pouvez dorénavant vous équiper d’une arme et d’un bouclier ou d’une arme dans chaque main. Le choix de votre arsenal modifiera la façon de vous battre : il sera logiquement plus difficile d’éviter les coups avec deux armes qu’avec un bouclier !

Raids, assauts, alliances et campements

Assassin’s Creed Valhalla profite de quelques nouveautés intéressantes, comme le « Raid » et « l’Assaut ». Le premier vous propose des attaques de petite envergure sur des villages pour y piller des ressources. Le second vous permet de prendre part à de véritables sièges. Autre ajout majeur : le campement. À l’instar de Red Dead Redemption 2, ce dernier vous sert de base entre deux missions. Il offre plusieurs activités annexes telles que la chasse, la pêche ou un jeu de boisson ! Vous pouvez aussi y construire des bâtiments et les améliorer. Votre colonie évolue donc au fil de votre aventure et des alliances que vous tissez.

Assassin’s Creed Valhalla : une direction artistique ambitieuse

Habituée à nous proposer des environnements grandioses, la saga avait mis la barre haute avec Origins et Odyssey. Cette fois, on troque les panoramas et la chaleur de la Méditerranée pour les plaines venteuses de l’Angleterre. Le titre puise allègrement dans la série Vikings et la mythologie nordique rappelle forcément le dernier God of War. Enfin, la bande-son promet de grands moments. Car, en plus de Jesper Kyd et Sarah Schachner, Einar Selvik est également présent à la composition. Le musicien, membre du groupe norvégien Wardruna, a notamment participé à la bande originale de la série Vikings !

Une sortie sur PS5 et Xbox Series X

Prévue initialement pour le 17, la sortie d’Assassin’s Creed Valhalla a été avancée au 10 novembre 2020. Le nouveau titre d’Ubisoft sera donc pile à l’heure pour le lancement des Xbox Series X et Xbox Series S ! Il devrait être optimisé pour la Next-Gen, car le jeu tournera bien en 4K et 60 FPS sur les consoles de Microsoft. On peut ainsi espérer des effets visuels marquants, une fluidité exemplaire et des textures très détaillées. Le titre paraîtra bien évidemment sur PC, PS4, Xbox One et Google Stadia le même jour. À l’heure d’écrire ces lignes, aucune date n’a cependant été confirmée pour la version PS5…