Ariana Grande: ses confidences touchantes sur son ex décédé Mac Miller

Le - Par .

Dans le cadre d'une interview accordée à Zane Lowe, Ariana Grande a accepté d'évoquer le décès de son ex-compagnon Mac Miller.

Ariana Grande et Mac Miller, c'est bien un couple à la destinée tragique. Et pour cause, le rappeur américain a fermé les yeux à jamais le 7 septembre 2018 laissant derrière lui le souvenir d'un artiste talentueux et d'un être aimé. Décédé des suites d'une overdose de plusieurs drogues, Mac Miller se battait depuis plusieurs années contre ses addictions. 

Et si l'interprète de "7 Rings" est longtemps restée discrète au sujet de sa relation amoureuse avec Mac Miller, Ariana Grande accepte aujourd'hui d'évoquer les souvenirs qu'elle a de lui. 

À l'occasion d'une interview pour Zane Lowe, l'artiste s'est confiée sur l'intérêt que portait Mac Miller pour la musique: "Je pense qu'il n'y avait rien de plus important que ça. Et c'était le genre de personne à se reveiller et rouler directement dans le studio, à dégringoler du lit, dans le studio d'à côté. Rien n'était plus important."

Mac Miller: le souvenir qu'il a laissé à ses fans

Ariana Grande n'a jamais caché son admiration pour le rappeur disparu. Malcolm James McCormick, de son vrai nom, a d'ailleurs été d'une grande inspiration pour la superstar américaine.

La chanteuse, de nouveau en couple, a effectivement salué les oeuvres musicales imaginées par Mac Miller: "Il était une personne qui a donné littéralement chaque seconde de sa pensée, de son temps et de sa vie à sa musique, a-t-elle poursuivi. C’est tellement évident dans ce qu’il nous a laissé et combien de compositions incroyables et différentes, tout de ‘Blue Slide Park’, ‘Kids’, jusqu’à ‘Divine Feminine’, à ‘Swimming’, à ‘Circles “, et tout le reste. Surtout 'Larry Lovestein', grand fan et aussi 'Faces', tout ça. C'est juste un si beau cadeau que je pense qu’il a en quelque sorte touché le monde, et je pense que ce qu’il voudrait le plus, c’est que nous l’apprécions et que nous ne l’oublions pas."

Lire aussi