Le -
modifié le -

Ariana Grande: les titres les plus bouleversants de son nouvel album «Thank U, Next»

© Capture-Instagram

Ariana Grande n’a pas connu une année facile. La star a dû affronter des crises d’angoisse, des peines de cœur mais aussi le deuil après la mort de son ex Mac Miller. Alors que «Sweetener», son précédent opus, avait principalement pour thèmes l’amour et le bonheur, les 12 titres de «Thank U, Next » parlent des hauts et des bas de la chanteuse, et surtout de sa guérison après une période difficile.

Mais toutes les chansons de ce nouvel opus ne sont pas forcément tristes. On retiendra «Thank U, Next » et «7 Rings» qui dévoilent la force d’Ariana Grande après sa rupture avec Pete Davidson et qui  rendent aussi hommage aux amies de la star. Voici un tour d’horizon des chansons les plus déchirantes du nouvel album d’Ariana Grande.

Ghostin :

La star propose une ballade pleine de mélancolie avec «Ghostin» sur laquelle elle fantasme sur son ex alors que son amant dort à côté d’elle. On peut supposer qu’Ariana Grande évoque ses ex Pete Davidson et Mac Miller avec ces paroles : «I know that it breaks your heart when I cry again, over him. I know that it breaks your heart when I cry again, 'stead of ghostin him.» soit en français : «Je sais que ça te brise le cœur quand je pleure encore pour lui. Je sais que ça te brise le cœur quand je pleure encore, au lieu de ne plus y penser.»

In My Head :

Voici une autre chanson qui pourrait faire référence à Mac Miller. Le monologue du début récité par le meilleur ami d’Ariana Grand,  Doug Middlebrook , raconte : «Tu es amoureuse d’une version d’une personne que tu as créée dans ta tête, et que tu essaies de réparer. Mais la seule personne que tu peux guérir est toi-même.»

Bloodline :

Ariana Grande raconte qu’elle ne cherche plus le grand amour dans «Bloodline». La star souhaite juste passer du bon temps alors que ses copains veulent tout de suite une relation sérieuse. La chanteuse admet-elle qu’elle regrette de s’être fiancée aussi vite, par le passé?

Fake Smile :

«Je ne dirai pas que je vais bien, après ce que j’ai vécu je ne peux pas mentir», chante Ariana Grande dans «Fake Smile», au rythme R&B. La star raconte la pression qu’elle ressent liée à sa surmédiatisation. Elle ne veut plus prétendre être heureuse sur les réseaux sociaux ou encore face à son public alors que ce n’est pas le cas.

Imagine :

Sur ce single sorti en décembre dernier, Ariana Grande raconte le déni qui peut exister à la fin d’une relation amoureuse avec des paroles tristes mais poétiques. Elle imagine une romance parfaite pendant laquelle elle partagerait des bains sexys et des pad thai avec son compagnon.