Le -
modifié le -

Apple Arcade, TV+, Card, News+ : toutes les infos !

© 

Les choses bougent dans le monde du jeu vidéo et de la high-tech ; et, plus que jamais, ces deux mondes sont étroitement liés. Ainsi, Google a récemment fait le buzz en dévoilant Stadia, sa plateforme de jeux vidéo en streaming. Microsoft prévoit de lancer son service Xbox Live sur d’autres supports que les consoles Xbox et les PC sous Windows 10… et Apple va enfin se lancer franchement dans le jeu vidéo, avec Apple Arcade !

Apple Arcade : le Netflix du jeu vidéo sous iOS et Mac OS

Derrière ce nom "Arcade" qui sonne étonnament "vintage", se cache une nouvelle plateforme de jeux pour mobiles iOS et Mac.

Ambitieux, Apple évoque s’être associé tout simplement “à quelques‑uns des développeurs de jeux les plus innovants au monde”, qui travailleront évidemment sur des titres exclusifs à la marque à la pomme.

© 

Pour appuyer sa promesse, Apple annonce être en partenariat avec quelques grandes figures du jeu vidéo, comme Hironobu Sakaguchi (créateur de Final Fantasy), Charles Cecil (Broken Sword / Les Chevaliers de Baphomet), Ken Wong (Monument Valley) ou encore Will Wright (créateur des jeux Les Sims et SimCity). La firme de Cupertino précise également que plus d'un milliard de personnes ont téléchargé au moins un jeu sur l'AppStore, qui dispose de plus de 300 000 jeux - gratuits et payants - dans son catalogue.

Disponible à l'automne dans plus de 150 pays, ce service s'articulera autour d'un abonnement payant, dont le prix n'a pas encore été dévoilé. Ce dernier donnera accès à plus de 100 jeux conçus exclusivement pour les possesseurs de matériels Apple.

Des jeux annoncés comme innovants, qui seront intégrés régulièrement sur iPhone, iPad, Mac et Apple TV, et jouables sans connexion internet (offline). Apple précise que le catalogue de jeux à disposition différera en fonction des pays et que les jeux de son programme Apple Arcade seront tous sans publicité et sans achats intégrés.

On attendra toutefois de pouvoir évaluer les jeux en mains et de connaître le prix de l'abonnement à Apple Arcade, avant de nous prononcer sur la qualité des productions exclusives, en partie visibles dans la vidéo ci-dessous et sur la page officielle d’Apple Arcade. Parmi les têtes connues, on voit Oceanhorn 2, un nouveau Sonic Racing, un jeu LEGO et le jeu Hot Lava de Klei Entertainment (Don't Starve, Invisible Inc., Mark Of The Ninja)... Sans oublier l'atypique jeu Fantasian de Mistwalker, studio créé par Sakaguchi, qui implante des personnages en 3D dans des maquettes réelles photographiées.

Apple Arcade dévoilé en vidéo

Apple TV+ , un nouveau service de vidéo premium

Déjà bien présent sur la musique, avec Apple Music, la firme de Tim Cook souhaite renforcer sa présence sur la vidéo et, évidemment, concurrencer Netflix, Amazon Prime Video et Hulu (ainsi que les futurs services similaires de Disney et Warner) sur leur propre terrain. C’est pourquoi Apple a annoncé hier en grande pompe l’arrivée du service “Apple TV +”.

© 

Apple TV+ sera une option payante d’Apple TV, qui proposera des contenus vidéo à la demande, en ligne (streaming) ou hors ligne (stockés en local). A l'instar des services concurrents, des nouveautés seront ajoutées chaque mois, accessibles grâce à un abonnement.

Comme pour Arcade, Apple n’a pas précisé le prix d’Apple TV+ et s’appuie sur le soutien de stars du cinéma telles que Steven Spielberg, J.J. Abrams, Sofia Coppola, M. Night Shyamalan, Ron Howard, Reese Witherspoon et Jennifer Aniston pour faire sa promotion.

En plus des films et séries, dont certaines exclusives comme “The Morning Show” ou “See”, Apple TV+ proposera des documentaires, dont certains présentés par Oprah Winfrey, grande figure de la télévision américaine.

Apple TV s’offre un lifting et s’exporte sur Mac et TV connectées

En parallèle, l’interface logicielle du boîtier Apple TV va s’offrir un lifting bienvenu, en mai. On pourra y associer nos différents abonnements vidéo, ou presque : les fournisseurs de contenus paraissant encore bien limités.

Cette interface remaniée fera la part belle aux recommandations personnalisées en fonction de nos goûts - que les abonnés Netflix connaissent déjà bien - et permettra reprendre une vidéo là où on l’a arrêtée.

Contrairement à ce que son nom suggère, l’application Apple TV ne se limitera plus seulement à l’Apple TV car elle s’exportera sur les ordinateurs Mac et sur les télévisions connectées (Samsung, LG, Sony) dès cet automne, dans plus de 100 pays dans le monde.

© 
© 

Apple Card, une nouvelle façon (de plus) de payer

Autre annonce, beaucoup moins attendue cette fois : l'arrivée d'Apple Card, un nouveau moyen de paiement dématérialisé (une carte de crédit virtuelle).

Notez qu'elle sera toutefois aussi disponible sous la forme d'une carte de crédit physique (en titane) dans les pays où Apple Card ne sera pas supportée, moyennant une facturation dont le tarif n'a pas été communiqué, qui ne laissera apparaître ni numéro, ni date d'expiration, ni signature. Conçue en partenariat avec Mastercard et Goldman Sachs, l'Apple Card physique ne sera pas compatible avec le paiement sans contact, réalisable quant à lui avec un iPhone et le service Apple Pay.

Utilisable partout dans le monde, Apple card fonctionne en lien avec une application iOS qui permet de suivre nos transactions (classées par catégorie) et notre budget depuis l’iPhone de manière assez simple et précise, partout dans le monde. Apple Card propose également un système de cashback, nommé “daily cash”, qui récompense immédiatement les achats réalisés via l’Apple Card. Comptez sur une remise de 3% sur les achats réalisés chez Apple (Apple Store, Apple Music...), 2% pour tout autre achat lorsque l’on utilise Apple Pay et 1% pour un achat réalisé avec la carte physique.

Sans frais bancaires, annoncée comme respectueuse de la vie privée, sécurisée et simple d’accès, Apple Card est prévue pour cet été aux Etats-Unis. Aucune information concernant l’Europe pour l'heure.

Apple News + : 300 titres de presse avec un abonnement

Enfin, Apple a évoqué un autre service à abonnement : Apple News +, une sorte de bouquet donnant accès à plus de 300 titres de presse, principalement des magazines (actualité, mode, voyage, photographie, etc.).

Le tout grâce à une application disponible dès maintenant sur le continent américain, moyennant un abonnement à 9,99 dollars par mois, avec une option de partage pour la famille sans supplément. Le service arrive également au Canada (en anglais et en français) et débarquera en Australie ainsi qu'au Royaume-Uni à l’automne. Rien n’est encore annoncé pour la France à ce jour.

©