Anno 1800 : la stratégie retrouve ses lettres de noblesse

Le - modifié le

Pionnier des RTS à la fin des années 90, la série des Anno renoue avec ses premières amours avec Anno 1800. Fini les romans SF de l'épisode 2205 : direction l'ère industrielle pour votre empire !

Saga Anno : c'est quoi ?

Née en 1998, durant l'âge d'or des jeux de stratégie en temps réel (RTS), la série des Anno a fait mieux que résister au mythique Age of Empires, Starcraft, Warcraft ou encore Empire Earth. Développé en Allemagne par Max Design, Anno 1602 a posé les bases d'une approche originale du genre, alliant l'ADN traditionnel du City Builder (construction de bâtiment, développement de civilisation, de connaissances) à l'aspect exploration et commerce avec les autres cités. Crédité de 2 extensions et avec des chiffres de vente frisant les 3 millions de copies, le jeu fondateur a initié la réussite de ses successeurs Anno 1503 et 1404, puis les plus créatifs Anno 2070 et 2205 qui porteront avec brio les codes de la saga dans un contexte plus futuriste.

Anno 1800 : Synopsis

21 ans après le jeu originel, Anno 1800 confirme le retour aux sources de la saga, démontré par la bêta, avec un scénario s'installant à l'ère industrielle. Une époque riche en innovations, en découvertes, mais aussi en dangers potentiels pour votre héros, fils d'un homme à la réputation injustement salie et qui choisit de rebâtir l'empire familial sur des terres abandonnées. C'est donc au rythme des pérégrinations de votre héros en quête de rédemption familiale, victime des rivalités intestines qui rongent sa lignée, que vous vivrez les réelles évolutions historiques de la société des Hommes. Le tout à une époque clé de sa modernisation, mais avec une liberté relative sur la réalité historique (notamment sur les auteurs et l'origine des inventions clés de l'ère industrielle).

Les points forts d'Anno 1800

Autrefois l'un des points faibles de la saga avant le rachat de son studio par Ubisoft, la qualité des graphismes et le souci du détail dans la représentation du monde du XIXe siècle incarnent les immenses progrès de la série en la matière. Si les différences entre les divers personnages auraient pu être plus importantes, la possibilité d'incarner 25 portraits lors du mode scénario offre un potentiel de rejouabilité très appréciable.

Toutefois, inutile d'attendre plusieurs parties pour vous familiariser avec les mécanismes du jeu : bien aidée par une interface claire et facile à prendre en main, la mécanique du jeu léchée (et fidèle aux traditions de la Saga) permet de profiter immédiatement de l'expérience de jeu. Autre point fort : les expéditions à la découverte de nouveaux territoires, réalistes et requérant beaucoup de minutie, offrent un vrai challenge une fois votre territoire développé.

Le retour du multijoueur

Grand absent d'Anno 2205, le mode multijoueur fait son grand retour en mode local comme en Online. Vous pouvez participer à des campagnes regroupant jusqu'à 4 joueurs, dans trois modes de jeux distincts : Alliance avec conditions de victoire partagée (partie collaborative), Alliance sans condition de victoire partagée (collaboratif, mais avec des intérêts individuels), et Chacun pour soi. Autre retour de marque dans Anno 1800 et non des moindres : le mode bac à sable, qui permet de profiter pleinement des possibilités d'exploration de l'Opus.