Angèle sous pression pendant le tournage d’«Astérix et Obélix : L’empire du Milieu»

Le - Par .

La chanteuse a tourné dans un de ses premiers films. Une expérience inoubliable et assez marquante pour Angèle.

Ses premiers pas devant une caméra ! Le 1er février 2023, le public français découvrira le nouvel «Astérix et Obélix : L’empire du Milieu». Réalisé par Guillaume Canet, ce film est porté par un casting impressionnant. A l’affiche de cette comédie, Gilles Lellouche, Marion Cotillard, Jonathan Cohen, Ramzy mais aussi des artistes tels qu’Orelsan, Bigflo & Oli et Angèle.

La chanteuse belge a un rôle très important dans cette production, celui de Falbala. La belle blonde qui fait tourner la tête d’Obélix est un personnage récurrent dans les BDs de Goscinny et d’Uderzo. La pression était élevée pour son interprète : «J'ai fait un peu de théâtre, mais je n'ai jamais fait de cinéma. Moi, mis à part des tournages de clips, un vrai tournage comme ça, qui me demandait de jouer réellement, je n'avais jamais fait. Donc je me suis vachement préparée en amont», confie-t-elle à Nikos Aliagas dans 50min Inside.

Angèle : Falbala lui ressemble-t-elle ?

Pourtant habituée des plateaux de tournage, Angèle a eu quelques appréhensions. Heureusement, elle a pu compter sur la gentillesse de Guillaume Canet : «Il est super bienveillant et je pense qu'il était conscient que ce n'était pas mon métier. Ça n'a pas été un problème pour lui.»

Au fil des répétitions et des prises, celle qui se produira à Coachella en 2023 se sent plus à l’aide. Elle se permet même quelques improvisations, avec l’aval du réalisateur: «Il avait envie de rigoler. Je veux dire, cette Falbala, elle n'est pas non plus totalement éloignée de moi parce qu'il y a des petits clins d'oeil. C'était un peu l'idée.»

Les fans de la chanteuse ont hâte de découvrir le résultat prochainement en salles.