Angèle: les internautes se moquent du clash de Booba dans «Dolce Vita»

Le - Par .

La Toile est agitée par une nouvelle attaque de Booba envers Angèle dans son dernier hit. Les internautes ont pris la défense de la chanteuse. Regardez.

Booba ne lâche pas sa nouvelle cible: la chanteuse Angèle. Après l’avoir clashée sur les réseaux sociaux l’an dernier, le rappeur s’en prend à l’artiste belge dans son nouveau single, «Dolce Vita».

On peut l’entendre rapper : «Enlève tout, je m’en fous de la dentelle, balance ton misogyne à Angèle.». Booba fait alors référence à l’un des plus grands hits d’Angèle, «Balance ton quoi ?». Le titre féministe encourage la prise de parole des femmes sur les agressions sexuelles et viols, en référence aux mouvements #metoo et #Balance ton porc.

Mais cette nouvelle punchline n’a pas plu à tout le monde. Les internautes se sont empressés de se moquer du rappeur sur Twitter. On peut notamment lire: «Booba faut qu’il s’arrête au bout d’un moment, avant c t bien mais maintenant c’est juste un vieux daron qui essaye de clasher tout les petits jeunes qui percent dans le milieu de la musique, franchement un grand monsieur comme ça qui veut clasher une ptite angele c ridicule» ou encore «Hier Booba clashait des rappeurs Aujourd'hui Booba clashe Angèle Demain Bobba clashera des enfants Ca sent la retraite...». Découvrez les nombreuses critiques de Booba sur Twitter ci-dessous.

Booba s’en est déjà pris au succès d’Angèle

Les internautes reprochent à Booba sa jalousie. Le rappeur ne supporterait pas le succès d’Angèle. La preuve avec son précédent clash en mai 2019. Sur Instagram, il avait reproché aux radios de ne pas assez jouer d’artistes urbains alors qu’ils occupent les sommets des charts. B2O en veut aux médias qui diffusent en boucle, selon lui, les titres de la chanteuse belge.

L’interprète de «Tout Oublier» avait commenté le post du rappeur par un «Ouaiiii !!!» accompagné de trois drapeaux belges. Booba avait répondu violemment à Angèle par: «Ouaii quoi ? Tu veux jouer ? ».

Lire aussi