American Horror Story: ce qu'il faut savoir pour bien comprendre la série

Le - Par .

La diffusion de la série "American Horror Story" commence en 2011 et chaque année, une nouvelle saison dépeint un fait divers ou une légende urbaine qui a plongé les États-Unis dans l'horreur.

Une série construite comme une anthologie

Commençons par la définition d'une anthologie : il s'agit d'une série construite sur la base d'une structure narrative identique et répétitive. Chaque saison traite donc d'un même sujet général, selon le même esprit, mais raconte une histoire spécifique. Les personnages ne sont pas récurrents, chaque saison, une nouvelle histoire qui débute. de cette façon "American Horror Story" se construit, même s'il existe des connexions entre les différentes saisons.

Le thème principal de la série, comme l'indique son nom, est l'horreur. Chaque saison raconte un fait divers, une histoire paranormale, une légende urbaine ou un mystère aux États-Unis. La peur est le fil conducteur des histoires : du gore, du psychologique, du sexe ou de la provocation, tous les pires aspects des personnages ou des faits sont mis en avant chaque saison.

Des acteurs récurrents

Même si les histoires sont toutes indépendantes (ou presque) et les personnages différents, ce sont les mêmes acteurs que l'on retrouve dans les différentes saisons. Et certains sont devenus de vraies stars au fil des années. L'acteur Evan Peters a incarné 16 personnages différents, c'est lui qui détient le record. Sarah Paulson et Kathy Bates apparaissent aussi de façon très récurrente.

Mais l'actrice qui a le plus mis la lumière sur la série est Lady Gaga. Elle arrive dans la 5e saison pour remplacer Jessica Lange qui interprétait jusque-là des personnages principaux. Ce changement provoque la surprise, mais la performance de Lady Gaga fait oublier la déception, elle remporte même un Golden Globes pour son rôle.

Des guests célèbres sont souvent invités dans la série : Naomi Campbell ou Adam Levine en ont fait partie. Les costumes ont une grande importance dans la série, c'est également pour cela que les acteurs peuvent interpréter des personnages différents tout en restant crédibles.

Des références cachées

Le créateur d'"American Horror Story", Ryan Murphy, glisse énormément de références à la culture américaine dans les épisodes de la série. Les cercles de l'Enfer de Dante sont même la structure de toutes les saisons. Les génériques cachent des éléments, notamment des références à la sorcellerie.

Mais c'est la référence à des films d'horreur classiques américains qui sont les plus visibles. "Massacre à la tronçonneuse", "Fenêtre sur cour", "Le projet Blairwitch", "Orange Mécanique", "Psychose", "Frankenstein" ou "Saw" : dans chaque saison, il existe des scènes qui sont clairement des répliques des scènes originales devenues culte.

En regardant "American Horror Story", la première lecture est donc basée sur la peur et les faits terrifiants qui se sont déroulés, mais une seconde lecture plus subtile permet de plonger dans la pop culture américaine. Avec 10 saisons déjà diffusées, "American Horror Story" est la série télévisée d'horreur la plus populaire au monde. 3 nouvelles saisons ont été annoncées et des séries en spin-off apparaissent également.