Ahmed Sylla: ces films qui prouvent qu'il est la nouvelle star de la comédie en France

Le - modifié le - Par .

L’humoriste de 30 ans, qui s’est fait connaître avec ses sketchs, a conquis le cinéma. Retour sur les films qui ont marqué sa carrière.

Un acteur tout public! Aujourd’hui, Ahmed Sylla fait partie des acteurs préférés des français. A seulement 30 ans, celui qui a sorti son premier titre «Discrétion» a déjà joué dans plusieurs films à succès. Pour arriver au sommet, il a testé plusieurs genres, avant de se tourner vers son domaine de prédilection, la comédie. Pour lui, tout commence en 2014.

Ahmed Sylla incarne Idriss Diago dans le long-métrage de Benjamin Rocher et Thierry Poiraud. Intitulé «Goal of The Dead», le film raconte l’histoire d’un club de football, l’Olympique de Paris. Alors que l’équipe s’apprête à disputer un match de Coupe de France à Caplongue, ces derniers vont vite s’apercevoir que quelque chose cloche chez leurs adversaires… A cause d’une infection, la ville où ils séjournent se transforme en véritable champ de bataille opposant ces fameux mutants à la population.

Cette première expérience cinématographique s’avère payante pour Ahmed Sylla. Quelques années plus tard, le voilà qui obtient le premier rôle d’une comédie française.

Ahmed Sylla: son rôle touchant dans «L’Ascension»

2017 marque un tournant dans la carrière d’Ahmed Sylla. Le jeune homme est la tête d’affiche du film «L’Ascension» de Ludovic Bernard. Samy Diakhaté, interprété par Ahmed Sylla, est un jeune de banlieue. Depuis qu’il est adolescent, il est fou amoureux de Nadia, une jeune fille qui travaille dans le supermarché du coin.

Alors que cette dernière ne veut pas d’une relation sans lendemain, Samy lui fait une promesse folle. Par amour pour elle, il serait prêt à gravir le plus haut sommet du monde, l’Everest. Tout le monde croit à une blague, et pourtant ce ne sont pas des paroles en l’air. Il entame donc ce long périple pour atteindre le toit du monde.

A travers ce film, le public a découvert une nouvelle facette d’Ahmed Sylla. Dans «L’Ascension», l’acteur est drôle mais aussi sensible et touchant à la fois. Ce tournage est éprouvant pour l’acteur. En effet, il doit jouer à plus de 5 300 mètres d’altitude. Des conditions extrêmes.

Le scénario est en réalité adapté d’une histoire vraie. C’est inspiré de «Un tocard sur le toit du monde» de Nadir Dendoune. Sans aucune expérience, cet homme a atteint le sommet de l’Everest en 2008. Le film «L’ascension» est nommé dans plusieurs festivals de cinéma. Il a reçu le Prix du public au festival les Hérault du Cinéma mais aussi le Grand Prix et le Prix du public au festival de l’Alpe d’Huez en 2017!

Ahmed Sylla dans «Men in Black: International»

Avec «Men in Black: International», Ahmed Sylla s’est essayé au doublage. Ce nouveau volet des Hommes en noir est très attendu par le public. Et pour cause, il a un casting 5 étoiles. Dans la version originale, les spectateurs ont retrouvé Chris Hemsworth et Tessa Thompson. Comme dans les précédents films, l’histoire parle de l’agence secrète du MIB, qui travaille avec les extraterrestres. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux qu’Ahmed Sylla a doublé. Eh oui, pour la version française, l’acteur a prêté sa voix au personnage Pionny.

Ahmed Sylla: les succès de «Inséparables» et de «Tout simplement noir»

Ces derniers temps, Ahmed Sylla a enchainé les films au box-office. En 2019, il s’est retrouvé aux côtés d’Alban Ivanov, autre chouchou des comédies, pour «Inséparables». Mika est un jeune homme accusé d’escroquerie. A cause de différents événements, il se retrouve à demander à la juge en charge de son dossier de le mettre en prison. Là-bas, il fait la connaissance de Poutine, son co-détenu.

Cet homme assez étrange prend soin du jeune Mika jusqu’à sa sortie. Des années plus tard, Mika a tout ce qu’il veut, une belle maison, une femme dont il est fou amoureux, un business qui fonctionne… Jusqu’au jour où débarque Poutine, très heureux de retrouver son ami de longue date.

Le film est même le leader du box-office quelques semaines après sa sortie en salles.

Son dernier film en date est aussi un projet qui a beaucoup fait parler. Il s’agit de «Tout simplement noir» de Jean-Pascak Zadi. Sortie l’année dernière, cette comédie française raconte le parcours d’un acteur raté qui décide d’organiser une grande marche d’hommes noirs à Paris. Cette démarche a pour but de protester contre leur sous-présentations dans la société et dans les médias.

Dans cette production, Ahmed Sylla joue son propre rôle à l’écran. Le film a été très bien accueilli par le public. Il est également nommé dans deux catégories des Césars 2021, pour «Meilleur espoir masculin» pour Jean-Pascal Zadi et aussi «Meilleur premier film».

Lire aussi