Adele métamorphosée évoque avec humour sa perte de poids

Le - Par .

Lors d'une soirée organisée pour l'anniversaire de Drake, Adele est apparue amincie. Sur les réseaux sociaux, la chanteuse a commenté, à sa façon, sa perte de poids significative...

Très discrète lorsqu’il s’agit de sa vie privée, Adele reste aussi dans l’ombre. Ses apparitions dans les médias sont rares. Si bien que son arrivée à la soirée d’anniversaire de Drake n’est pas passée inaperçue.

L’interprète de «Hello» est apparue rayonnante lors de l’événement organisé à Los Angeles. Elle a ainsi été photographiée à plusieurs reprises au cours de la soirée. Vêtue d’une longue robe noire et coiffée d’une queue de cheval, Adele a attiré tous les regards.

Et certains n’ont pas manqué de souligner la métamorphose de la chanteuse britannique. Aux côtés de Drake, Adele a effectivement arboré une nouvelle silhouette plus amincie. Avec beaucoup d’humour, la principale intéressée a d’ailleurs commenté sa perte de poids sur les réseaux sociaux: «Avant je pleurais, maintenant je sue», peut-on lire.

Adele veut rester en forme

Alors qu’elle vient de vivre des mois difficiles en raison de son divorce d’avec Simon Konecki, Adele compte bien relever la tête et vivre pleinement son célibat. Elle souhaite avant tout prendre soin de son fils Angelo mais aussi garder la forme comme en témoignent les confidences d’une source proche au magazine People: «Elle ne fait pas ça pour perdre du poids. Elle veut rester en forme pour s’occuper de son fils. Et même si c’est parfois difficile pour elle de garder une routine d’entrainement, elle s’y tient.»

Adele n’a jamais caché avoir déjà été complexée. Pour autant, la chanteuse a toujours souhaité mettre les choses au clair concernant les diktats: «J’ai vu des gens qui le vivaient mal, avait-elle confié dans les colonnes de Rolling Stone. Des gens qui veulent être plus minces ou avoir de plus gros seins. Et ça les rend tristes. Je ne veux pas de cela dans ma vie. J’ai mes complexes, bien sûr, mais je ne traine pas avec des gens qui me les renvoient en pleine figure.»

Lire aussi