Le -
modifié le -

A$AP Rocky condamné à de la prison avec sursis

© Getty Images

Les faits se sont déroulés fin juin dans les rues de Stockholm. Le rappeur américain avait alors été filmé en train de se bagarrer avec un autre jeune homme. Les circonstances exactes de cet incident restent encore floues.

Arrêté, l’interprète de «Praise the Lord» a été détenu dans une prison durant plusieurs jours. Des informations publiées par le site américain TMZ évoquaient alors des conditions de détention insoutenables pour l’artiste.

Ce mercredi 14 août, le verdict est tombé. Comme le rapporte l’AFP, alors qu’il plaidait «non coupable», A$AP Rocky a finalement été condamné en Suède à de la prison avec sursis pour violences aggravées après une rixe. Le rappeur et ses deux acolytes «sont reconnus coupables de violences et condamnés à une peine avec sursis», peut-on lire dans le communiqué. Le tribunal a aussi estimé que le groupe avait «agressé la victime en la frappant et en lui donnant des coups de pied alors qu’elle était allongée au sol». A$AP Rocky et les deux autres accusés devront payer des dommages et intérêts à la victime âgée de 19 ans.

A$AP Rocky évoque les conditions de sa détention

De retour aux Etats-Unis, A$AP Rocky a très vite décidé de remonter sur scène. Il était notamment présent lors du festival Real Street à Anaheim en Californie. L’occasion pour lui de se confier sur ces dernières semaines et d’évoquer les conditions de son incarcération: «Quand j'étais absent, j'ai vécu quelque chose de fou. C'était une expérience effrayante et humiliante mais je suis ici, maintenant. Dieu est bon», a-t-il lancé à la foule.