Métier éthicien des intelligences… hein ?

Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? Ethicien ! Euh… Et pourtant, avec l’avènement de nouvelles formes d’intelligence, la mise en place de garde-fous va devenir nécessaire. Vous avez dit métier d’avenir ?

Métier éthicien des intelligences… hein ? © istock


Une histoire de robots

L’intelligence artificielle n’est plus de l’ordre de la science-fiction : recherche sur le génome humain, nanotechnologies, neurosciences, biologie… les algorithmes sont partout ! Ils décident même de votre affectation au lycée (lire aussi Affelnet : un casse-tête ?) ou à la fac (lire aussi L’APB c’est pour quoi ? Décryptage).

 

Selon Ray Kurzweil (ingénieur et futurologue) la machine dépassera l’humain en 2045.

Et vous ne voudriez pas qu’il y ait de vrais humains pour garder un œil ?!

 

Les scientifiques montent au créneau

Début 2015, de nombreuses personnalités issues du monde de la science et de la technologie ont même publié une lettre ouverte pour alarmer le grand public. Leur objectif ?  Que l’intelligence artificielle serve le bien commun.

 

Pour cela ils éditent 23 principes « to ensure humanity benefits from AI ».

Parmi les signataires, le physicien Stephen Hawking et l’entrepreneur Elon Musk.

 

Et il y a du boulot !

L’apparition de ces nouvelles intelligences engendre un très grand nombre de questions éthiques.

L’intelligence artificielle constitue un véritable progrès et certainement l’avenir, mais le sujet mérite un brin de conscience et donc l’intervention de l’Homme :

« Il faut d’abord constituer un front commun de spécialistes en sciences humaines, sociales et en technologies pour mieux repérer les dangers potentiels, en consacrant au moins 10 % de la recherche en intelligence artificielle à ces questions »

 

Explique Wendell Wallach (spécialiste de l’éthique de l’intelligence artificielle à l’Université Yale, aux Etats-Unis) dans son dernier livre intitulé A Dangerous Master.

 

Alors, c’est qui le patron ?

Ami scientifique, tu as trouvé ta voie, le monde compte sur toi.

Et si tu hésites encore, revois le film Minority Report : inspiré par Philip K. Dick (le créateur de Blade Runner), réalisé par Steven Spielberg, et avec Tom Cruise en guest star. Le film a 15 ans et n’a pas pris une ride.

 

Ou quand la réalité dépasse la fiction…  


 

tendances métiers : les derniers articles