Focus sur le métier d’enseignant-chercheur

Enseigner une matière qui vous plaît, pourquoi pas. Que diriez-vous si vous pouviez en plus publier des articles et donner des conférences à son sujet ? C’est tout l’intérêt du métier d’enseignant-chercheur.

Focus sur le métier d’enseignant-chercheur © istock


Vous avez déjà voulu imiter Robert Langdon qui donnait ses cours magistraux dans une université ? Vous avez toujours eu envie d’étudier les manuscrits de grands auteurs ou de préfacer la nouvelle édition des œuvres d’Alexandre Dumas ? Le métier d’enseignant-chercheur est peut-être fait pour vous. Vous l’aurez compris, son intérêt est double : non seulement vous enseignez dans une université ou une grande école, mais vous faites aussi de la recherche. Vous travaillez donc sur une thématique précise, sur laquelle vous pouvez publier des articles, des ouvrages, donner des conférences

 


Pourquoi se lancer dans la recherche ?

Parce que vous pourrez vivre de votre passion. C’est bien simple : si vous avez un auteur fétiche en littérature, un domaine de la physique qui vous plaît, une période de l’Histoire qui vous parle plus que les autres, vous pouvez en faire votre sujet de recherche fondamentale ou appliquée. Le résultat de vos recherches (en laboratoire ou en bibliothèque) peut faire avancer votre discipline au niveau national – et, parfois, mondial. Si vous êtes enseignant chercheur à l’université, vous serez souvent rattaché à un laboratoire de recherche universitaire, ou qui dépend du CNRS.

De plus, ce métier vous permet de diffuser votre savoir et votre passion de bien des manières. Non seulement vous publiez des articles sur les résultats de vos recherches, mais vous participez aussi à des colloques et des conférences. Et bien entendu, vous transmettez votre savoir à vos étudiants ! Vous donnez des cours magistraux en université ou en école, et vous recrutez également des étudiants pour votre laboratoire de recherche. Etre enseignant-chercheur ne vous dispense donc pas des habituelles copies à corriger, ni des partiels à surveiller…
 

Comment se former ?

Inutile de dire que si vous n’aimez pas l’enseignement et la rédaction, quelle que soit la matière dans lequel vous souhaitez vous spécialiser, ce métier n’est pas pour vous. Pour arriver à devenir enseignant-chercheur, il faut compter de longues années d’études : eh oui, c’est une vraie vocation !

Tout d’abord, il vous faudra valider un master de recherche après la licence. A ce stade, vous en êtes donc à Bac + 5… et ce n’est pas fini ! Après avoir fait valider votre master de recherche, vous voilà lancé dans la préparation d’une thèse : pour devenir enseignant-chercheur, vous devez avoir votre doctorat. Cependant, vous pouvez déjà commencer à donner des cours à la fac pendant que vous le préparez. De plus, vous bénéficierez d’une allocation recherche pour vous aider dans la rédaction de votre thèse.

En moyenne, un doctorat se prépare en six ans. On vous l’a dit, c’est un vrai sacerdoce ! Une fois votre doctorat obtenu, vous pouvez officiellement postuler à des emplois de maître de conférences. Bonne nouvelle : le salaire mensuel brut d’un enseignant-chercheur débutant est de 2 091 €. Alors, motivé ?
 

Plus d'infos sur digiSchool La France est 8ème au classement du nombre de chercheurs


 

tendances métiers : les derniers articles