Tout comprendre du compte personnel de formation (CPF)

Dès votre entrée sur le marché du travail, vous bénéficiez d’un droit personnel à la formation. Voici les éléments essentiels à savoir sur le CPF en 5 questions.

Tout comprendre du compte personnel de formation (CPF) © istock


Le CPF, qu’est-ce que c’est ?

A partir de votre premier emploi et tout au long de votre vie professionnelle, vous êtes titulaire d’un compte personnel de formation (CPF, anciennement DIF). Ce dispositif vous permet d’acquérir des heures de formation afin de parfaire vos qualifications ou compétences, tout au long de votre carrière.

 

Les formations accessibles via le CPF doivent appartenir à des catégories précises :

  • Formation qualifiante (permettant l’obtention d’un diplôme ou d’un titre professionnel)
  • Accompagnement à la VAE (validation des acquis d’expérience)
  • Acquisition d’un socle de compétences  (facilitant l’insertion professionnelle)

 

Pour qui ?

Toute personne entrant dans la vie active âgée de 16 ans (ou 15 ans sous contrat d’apprentissage, avec dérogation) : salarié, privé ou demandeur d’emploi.

 

Comment ça marche ?

En fonction de votre temps de travail, vous cumulez une charge d’horaires de formation.
 

Par exemple, si vous êtes salarié :

  • A temps plein vous cumulez 24h/an (maximum 120h), puis 12h/an (jusqu’un plafond de 150h).
  • A temps partiel : les heures sont calculées en fonction des heures travaillées.

Il s’agit d’heures acquises, même en cas de changement d’employeur ou perte d’emploi.

 

Faut-il l’accord de mon employeur ?

Ce n’est pas nécessaire si la formation est suivie en dehors de votre temps de travail.

En revanche si la formation empiète sur votre temps de travail, l’accord de votre employeur est nécessaire.

 

Qui paye ?

Ces formations sont financées par cotisation d’entreprises dans la limite des heures requises. Vous n’aurez donc rien à payer.

Cependant, si vous souhaitez compléter votre formation, vous avez la possibilité d’ajouter des abonnements. Ils sont soit pris en charge par votre employeur (s’il donne son accord), soit par vous.

 

Bon à savoir ! Si le salarié suit sa formation sur son temps de travail (en accord avec l’entreprise), alors sa rémunération est maintenue durant toute la durée de la formation. Mais si l’employé suit cette formation en dehors de ses heures de travail, il n’aura pas de rémunération supplémentaire.

 

Et pour tout savoir des différentes modalités à connaître : http://www.moncompteformation.gouv.fr/

 

Les derniers articles formation